Antonio Mancini : Différence entre versions

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher
(Lien)
(Catégories)
 
Ligne 51 : Ligne 51 :
 
== Notes et références ==
 
== Notes et références ==
 
<references />
 
<references />
 +
 +
{{DEFAULTSORT:Mancini, Antonio }}
 +
[[Catégorie:Pédéraste italien]]
 +
[[Catégorie:Peintre italien]]

Version actuelle en date du 20 juillet 2014 à 15:26

Antonio Mancini
Autoportrait, vers 1880

Antonio Mancini, né à Albano Laziale le 14 novembre 1852, mort à Rome le 28 décembre 1930, est un peintre italien actif dans le dernier tiers du XIXe siècle et le premier du XXe. Ami d’enfance du sculpteur Vincenzo Gemito, il prit comme lui les garçons, généralement de milieu populaire, comme thème principal de son œuvre.


→ Galerie des œuvres garçonnières d’Antonio Mancini


Biographie

Œuvre

Petits malades

Catholicisme

Gamins des rues

Saltimbanques et musiciens

Luigiello

Les petits saltimbanques musiciens, 1877
Luigiello a servi de modèle pour les deux garçons

De 1872 à 1879, Mancini s’attacha à un jeune orphelin originaire des Abruzzes, le petit Luigi Gianchetti, dit Luigiello ou Luigino (il semble être né vers 1860-1862). Le garçon vivait avec sa mère, à Naples, dans des conditions économiques difficiles, et l’aide du peintre était bienvenue.

Luigiello servit de modèle pour un grand nombre de tableaux (on en recense près d’une trentaine), peints tant à Naples qu’à Paris, où Mancini le fit venir à partir d’avril 1877. Mais ils retournèrent à Naples l’année suivante, en partie parce que la mère du garçon s’inquiétait de la vie de bohème que le peintre faisait mener à son fils.[1]

Voir aussi

Bibliographie

  • Michele Biancale, Antonio Mancini : la vita, Roma 1852-1930, Roma, Fratelli Palombi, [1952].
  • Dario Cecchi, Antonio Mancini, Torino, Unione Tipografico-Editrice Torinese, 1966.
  • Ulrich W. Hiesinger, Antonio Mancini: nineteenth-century Italian master, New Haven, Yale University Press, 2007. ISBN 978-0-300-12220-6
  • C. Lorenzetti, Fortunato Bellonzi, Mostra delle opere di Antonio Mancini, ottobre-novembre 1962, Milano, Villa Communale di Milano, 1962.
  • Will H. L. Ogrinc, « Street-urchins : Antonio Mancini (1852-1930) », in Paidika, Vol. 2, number 3, issue 7, Spring, 1991, Amsterdam, Paidika (Paidika), 1991, p. 31-47.
  • Hanna Pennock, Antonio Mancini en Nederland, Haarlem, Joh. Enschedé en Zonen, 1987.

Articles connexes

Notes et références

  1. Will H. L. Ogrinc, « Street-urchins : Antonio Mancini (1852-1930) », in Paidika, Vol. 2, number 3, issue 7, Spring, 1991, Amsterdam, Paidika (Paidika), 1991, p. 35-36.