Clan Fujiwara

De BoyWiki
Révision de 18 juillet 2014 à 18:56 par Caprineus (discussion | contributions) (Précision sur le classement alphabétique)

Aller à : navigation, rechercher

Le clan Fujiwara 藤原氏 (Fujiwara-shi) est une famille de la noblesse japonaise qui a donné de nombreux régents aux empereurs pendant les époques de Nara et de Heian. Le nom Fujiwara signifie l’« enclos aux glycines ».

Plusieurs membres du clan Fujiwara sont connus pour avoir aimé les garçons, ou pour avoir été eux-mêmes aimés par des hommes.

Branches du clan Fujiwara

Au VIIIe siècle, le clan Fujiwara donne naissance à quatre branches issues des fils de Fujiwara no Fuhito (659 – 720) :

  • branche Hokke (ou branche du Nord), fondée par Fujiwara no Fusasaki
  • branche Kyōke, fondée par Fujiwara no Maro
  • branche Nanke (ou branche du Sud), fondée par Fujiwara no Muchimaro
  • branche Shikike, fondée par Fujiwara no Umakai

Au XIIIe siècle, la branche du Nord (Hokke) se divise en cinq familles :

  • famille Konoe, fondée par Konoe Motozane
  • famille Takatsukasa, fondée par Fujiwara Kanehira
  • famille Kujō, fondée par Kujō Michiie
  • famille Nijō, fondée par Nijō Yoshizane
  • famille Ichijō, fondée par Ichijō Sanetsune

Les régents

Pendant l’époque de Heian (794-1185), les régents, tous issus d’une des principales familles du clan Kujiwara, sont les véritables dirigeants du Japon au nom de l’empereur, que celui-ci soit mineur (le régent porte alors le titre de sesshō) ou adulte (auquel cas le régent est appelé kampaku). Ce système dura avec diverses vicissitudes jusqu’en 1184, date de son remplacement par le shôgounat, qui vit l’avènement du clan Minamoto.

Liste alphabétique partielle

La liste ci-dessous regroupe les membres du clan Fujiwara connus pour avoir participé à des relations pédérastiques.

Le classement est réalisé par ordre alphabétique de nom personnel — lequel est placé en japonais après le nom de famille (la particule possessive no n’est pas prise en compte).
  • Le poète Fujiwara no Akisue 藤原 顕季 (1055 – 1123) fut aimé par l’empereur Shirakawa, comme ensuite son fils Fujiwara no Nagazane.
  • Fujiwara no Akitaka était appelé chaque nuit auprès de l’empereur Shirakawa, ce pourquoi on le surnomma « le Régent de la Nuit ».
  • Le fameux maître bushi, escrimeur, artiste et philosophe Miyamoto Musashi 宮本 武蔵, né Miyamoto Bennosuke 宮本 弁之助 (vers 1584 – 1645), avait pour nom complet Shinmen Musashi-no-Kami Fujiwara no Genshin 新免武蔵守藤原玄信 ; il ne s’est jamais marié et adopta trois garçons.
  • Fujiwara no Kamatari 藤原鎌足, d’abord nommé Nakatomi no Kamatari 中臣鎌足 (614 – 669), aima l’empereur Tenji 天智天皇 (626 – 672) alors que celui-ci n’était encore que le prince Naka no Ōe 中大兄皇子.[2]
  • Fujiwara no Motomichi, ou Konoe Motomichi 近衛 基通 (1160 – 1233), aimé par l’empereur Go-Shirakawa.
  • Fujiwara no Munemichi (Akomaru) fut aimé par l’empereur Shirakawa, comme ses deux fils Fujiwara no Nobumichi et Fujiwara no Narimichi.
  • Fujiwara no Narichika 藤原 成親 (1138 – 1178) fut aimé par l’empereur Toba, comme avant lui son père Fujiwara no Ienari, par le ministre Fujiwara no Yorinaga et par l’empereur Go-Shirakawa.
  • Fujiwara no Nobumichi fut, comme son père Fujiwara no Munemichi et son frère Fujiwara no Narimichi, un des wakashū de l’empereur Shirakawa. L’empereur Toba l’aima également.
  • Fujiwara no Nobuyori 藤原 信頼 (1133 – 1160), passionnément aimé par l’empereur Go-Shirakawa.
  • Fujiwara no Tadamasa (1129 – 1193), aimé par Fujiwara no Tadazane et par son frère Fujiwara no Yorinaga.
  • Le ministre Fujiwara no Yorinaga 藤原 頼長 (1120 – 1156), célèbre pour ses amours garçonnières, aima entre autres Fujiwara no Tadamasa, Fujiwara no Tamemichi, Fujiwara no Kin’yoshi, Fujiwara no Ieaki, Fujiwara no Narichika et Fujiwara no Takasue.

Voir aussi

Notes et références

  1. The diary of Fujiwara no Yorinaga 台記 ; Zoku-Kojidan 続古事談.
  2. Oyamada Tomokiyo, Nanshoku-kō 男色考.
  3. Kojidan 古事談.