Discussion:Consentement rétrospectif : Différence entre versions

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher
(Quelques références, et intérêt de l'actualité)
Ligne 23 : Ligne 23 :
 
::Nous sommes ainsi faits que l’actualité souvent nous stimule et nous pousse à réfléchir — ce qui est une bonne chose si des résultats fructueux s’ensuivent. Ainsi le ramdam orchestré autour des « prêtres pédophiles » a-t-il incité nos contributeurs à beaucoup parler de religion en 2019 (et ce n’est pas fini). Mais cette causalité reste malgré tout anecdotique, donc accessoire. Dans trente ans sans doute personne ne se souviendra plus de la Springora ; alors que Gabriel Matzneff sera encore lu, que le consentement rétrospectif existera toujours, et que BoyWiki aura consolidé sa position de référence incontournable…
 
::Nous sommes ainsi faits que l’actualité souvent nous stimule et nous pousse à réfléchir — ce qui est une bonne chose si des résultats fructueux s’ensuivent. Ainsi le ramdam orchestré autour des « prêtres pédophiles » a-t-il incité nos contributeurs à beaucoup parler de religion en 2019 (et ce n’est pas fini). Mais cette causalité reste malgré tout anecdotique, donc accessoire. Dans trente ans sans doute personne ne se souviendra plus de la Springora ; alors que Gabriel Matzneff sera encore lu, que le consentement rétrospectif existera toujours, et que BoyWiki aura consolidé sa position de référence incontournable…
 
::--[[Utilisateur:Calame|Calame]] ([[Discussion utilisateur:Calame|discussion]]) 12 janvier 2020 à 12:09 (UTC)
 
::--[[Utilisateur:Calame|Calame]] ([[Discussion utilisateur:Calame|discussion]]) 12 janvier 2020 à 12:09 (UTC)
 +
 +
Le mot ''consentement'' concerne certes la médecine lorsqu’il s’agit de soins apportés contre le consentement du malade (en psychiatrie surtout) mais l’expression « consentement rétrospectif » est employée essentiellement dans le cadre d’une expérimentation sur l’homme, ce qui fait que l’on sort du cadre strict de la médecine.
 +
 +
J’explique mon étonnement mais ne prends pas parti contre l’introduction de la rubrique.
 +
 +
En revanche, je me demande si Gabriel Matzneff est bien représentatif, je veux dire si on peut le prendre en compte comme un écrivain digne de figurer dans Boywiki.  Il semble n'avoir aimé que de très jeunes filles. Quant aux jeunes garçons, il semble en avoir baisé quelques-uns, mais n'en a jamais aimé un seul. Mais je peux me tromper, car je n'ai guère lu Matzneff.
 +
--[[Utilisateur:Skanda|Skanda]] ([[Discussion utilisateur:Skanda|discussion]]) 13 janvier 2020 à 16:24 (UTC)

Version du 13 janvier 2020 à 16:24

Catégorie Ébauche

La notion de consentement rétrospectif étant d’usage courant en médecine, il m’a paru intéressant de créer un article appliquant ce thème à la sexualité intergénérationnelle. Approche qui pourrait s’avérer très prometteuse, dans tous les pays, en particulier par le biais de la jurisprudence.

Pour autant, je ne suis pas juriste : c’est pourquoi je préfère laisser cette page dans la catégorie Ébauche. L’avis, les ajouts et les corrections d’un véritable spécialiste du droit sont vivement souhaités !

--Calame (discussion) 5 janvier 2020 à 17:04 (UTC)

Est-ce qu'il serait possible de justifier d'abord cette assertion : "le consentement rétrospectif étant d’usage courant en médecine" ?
Cela m'étonne : j'aimerai prendre connaissance de citations ou d'exemples.
Ce titre d'article me paraît plutôt suscité par l'actualité (l'affaire Springora) mais je peux me tromper.
--Skanda (discussion) 7 janvier 2020 à 11:28 (UTC)
Je suis étonné de votre étonnement !
Il est vrai que, normalement, un article de wiki doit comporter des références, et que j’ai négligé ce point — sans doute parce que cela me paraissait évident.
Si un médecin, appelé à intervenir d’urgence sur un patient inconscient lors d’un accident de la route, décide de l’amputer immédiatement pour lui sauver la vie, n’est-ce pas parce qu’il suppose un futur « consentement rétrospectif » ? De même un psychiatre peut l’espérer — sans certitude, cependant — s’il inflige de force quelque drogue, ou moyen de contention, à un malade mental en pleine crise de violence.
À ma décharge, il faut avouer que je renâcle de plus en plus à mettre en référence des liens internet : car l’expérience montre, sur Wikipédia en particulier, que la plupart deviennent obsolètes au bout de quelques années, voire quelques mois. Or n’écrivons-nous pas pour l’éternité ? ;-)
Et puis, l’usage des moteurs de recherche est aujourd’hui tellement répandu, et tellement efficace, qu’on peut laisser en partie ce soin au lecteur. Mettre "consentement rétrospectif" (avec les guillemets) dans Qwant (ou dans Google si l’on est partisan de l’hégémonie et de l’espionnage états-uniens) permet de découvrir de nombreux documents qui comportent cette expression. Voici déjà six liens, tous dans le domaine médical, lesquels, j’espère, satisferont votre curiosité :
http://pepite.univ-lille2.fr/notice/view/UDSL2-workflow-2885
https://pepite-depot.univ-lille2.fr/nuxeo/site/esupversions/ce14a22c-131d-45d3-b224-9198ad482386
https://savoirs.usherbrooke.ca/bitstream/handle/11143/6264/MR96229.pdf;sequence=1
https://www.ctrnet.ca/download/66/f
http://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/fichiers/download/8469a606-d481-4b17-a93f-a5870c9d2998
https://rrcancer.ca/wp-content/uploads/2018/02/pnf-rcbt-2.1.001-recrutement-des-participants.pdf
Le titre de cet article est approprié, puisqu’il correspond exactement au contenu. Celui-ci est-il « plutôt suscité par l’actualité (l’affaire Springora) » ? Damned, je suis découvert ! Mais à vrai dire, je ne vois pas bien l’utilité de cette question : le véritable intérêt d’un article n’est-il pas plus dans sa pertinence et dans sa qualité que dans sa motivation originelle ?
Nous sommes ainsi faits que l’actualité souvent nous stimule et nous pousse à réfléchir — ce qui est une bonne chose si des résultats fructueux s’ensuivent. Ainsi le ramdam orchestré autour des « prêtres pédophiles » a-t-il incité nos contributeurs à beaucoup parler de religion en 2019 (et ce n’est pas fini). Mais cette causalité reste malgré tout anecdotique, donc accessoire. Dans trente ans sans doute personne ne se souviendra plus de la Springora ; alors que Gabriel Matzneff sera encore lu, que le consentement rétrospectif existera toujours, et que BoyWiki aura consolidé sa position de référence incontournable…
--Calame (discussion) 12 janvier 2020 à 12:09 (UTC)

Le mot consentement concerne certes la médecine lorsqu’il s’agit de soins apportés contre le consentement du malade (en psychiatrie surtout) mais l’expression « consentement rétrospectif » est employée essentiellement dans le cadre d’une expérimentation sur l’homme, ce qui fait que l’on sort du cadre strict de la médecine.

J’explique mon étonnement mais ne prends pas parti contre l’introduction de la rubrique.

En revanche, je me demande si Gabriel Matzneff est bien représentatif, je veux dire si on peut le prendre en compte comme un écrivain digne de figurer dans Boywiki. Il semble n'avoir aimé que de très jeunes filles. Quant aux jeunes garçons, il semble en avoir baisé quelques-uns, mais n'en a jamais aimé un seul. Mais je peux me tromper, car je n'ai guère lu Matzneff. --Skanda (discussion) 13 janvier 2020 à 16:24 (UTC)