Ibn Dâwûd

De BoyWiki
Révision de 20 juillet 2014 à 17:11 par Caprineus (discussion | contributions) (Catégorie)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Abû-Bakr Muhammad ben Dâwûd ben Aalî al-Faqîh az-Zâhirîy [en arabe أبوبكر محمد بن داود بن علي الفقيه الظاهري = ábuw-bakr muḥammad bn daāwuwd bn åaliy al-faqiyh ał-ẓaāhiriyy], couramment appelé Ibn Dâwûd ou Ibn Daoûd, né en 868[1] et décédé en 909[2], est un juriste persan zâhirite et un poète de langue arabe. Il est souvent désigné aussi comme Ibn Dâwûd al-Isfahânîy, c’est-à-dire « d’Ispahan ».

Amoureux d’un de ses compagnons, il écrivit à l’âge de seize ans un traité sur l’amour intitulé Le livre de la fleur (Kitâb az-zahrä), où la pédérastie tient une place importante.

Cet ouvrage d’inspiration platonicienne a fait considérer Ibn Dâwûd comme le « théoricien de l’amour courtois ». On le qualifie également de « Boileau des Arabes ».

Comme juriste, il exerça à Baghdâd, où il avait pris la suite de son père Dâwûd ben Aalî az-Zâhirîy. Il est l’auteur de la première fatwa dirigée contre le mystique musulman Mansûr al-Hallâj – qui devait aboutir en 922 à sa condamnation et à son exécution.

Voir aussi

Articles connexes

Notes et références

  1. 255 H.
  2. 297 H.