Journée internationale de l’amour des garçons : Différence entre versions

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher
(MAJ pour 2012)
(Catégorisation)
Ligne 99 : Ligne 99 :
 
* [https://www.boychat.org/bcd/bcd9812.html Résumé de BoyChat pour décembre 1998]
 
* [https://www.boychat.org/bcd/bcd9812.html Résumé de BoyChat pour décembre 1998]
 
* [https://www.jungsforum.net/ibld.php La page ''IBLD'' du Jungsforum] (en allemand). L’auteur y développe en particulier l’aspect commémoratif de la JIAG.
 
* [https://www.jungsforum.net/ibld.php La page ''IBLD'' du Jungsforum] (en allemand). L’auteur y développe en particulier l’aspect commémoratif de la JIAG.
 
[[Category:Community]]
 
  
 
== Notes et références ==
 
== Notes et références ==
Ligne 106 : Ligne 104 :
  
 
[[en:International Boylove Day]]
 
[[en:International Boylove Day]]
 +
[[Catégorie:Militantisme]]

Version du 17 juin 2012 à 09:38

Dates des futures JIAG
Juin 2012
Date du solstice 20 juin 2011
Date de la JIAG (samedi) 23 juin 2012
Décembre 2011
Date du solstice 21 décembre 2012
Date de la JIAG (samedi) 22 décembre 2012


La Journée internationale de l’amour des garçons (JIAG), est fêtée par beaucoup d’amoureux des garçons, en particulier dans la communauté en ligne. Des participants de FreeSpirits et de Safehaven en sont à l’origine. Lors de cette journée, des amoureux des garçons se rassemblent dans un esprit de solidarité, pour se rappeler l’un à l’autre la nature bénéfique et aimante de leurs sentiments. C’est aussi une journée du souvenir, une journée de commémoration.

Il y a deux JIAG annuelles, qui au départ avaient lieu aux solstices d’été et d’hiver. Mais depuis quelques années elles sont communément fêtées, en juin comme en décembre, le samedi qui tombe entre le 21 et le 27.

Autres dénominations

  • Les anglophones utilisent l’acronyme IBLD pour International BoyLove Day. Les néerlandophones l’utilisent également.
  • Dans les pays hispanophones, la JIAG est connue sous le sigle DIAM (Día Internacional del Amor por los Muchachos).

Activités

À l’origine, il était suggéré d’observer la JIAG en laissant une chandelle bleue allumée sur un appui de fenêtre ou dans un lieu public avec un billet expliquant la démarche. L’envoi de messages anonymes aux journaux locaux était une autre initiative souvent suggérée.

À côté des ces activités, la JIAG a toujours été l’occasion de faire la fête d’une façon plus personnelle. Beaucoup d’amoureux de garçons y voient l’occasion d’inviter de jeunes amis ou d’autres amoureux de garçons. Certains passent la journée en ligne avec des amis, ou écrivent des poèmes ou des histoires. Beaucoup prennent la peine d’allumer une chandelle bleue, que ce soit en public ou en privé. D’autres se souviennent de vieux amis amoureux des garçons, et des garçons qui ont fait partie de leur vie, ou qui en font partie aujourd’hui. Il n’y a pas de mauvaise ou de bonne manière d’observer la JIAG.

À certains endroits, des amoureux de garçons choisissent de célébrer la JIAG ensemble. Aux Pays-Bas, cinquante amoureux des garçons ont investi une taverne à l’occasion de la JIAG de 2005, ce qui reste à ce jour un record absolu.

Histoire de la JIAG

Les débuts

En mai ou juin 1998, le concept d’une journée de l’amour des garçons fut proposé par Bit sur Boychat et SafeHaven, et reçut un accueil mitigé. L’idée avait un côté militant, ce qui a toujours suscité des résistances au sein de la communauté Freespirits. Babel-17 revint sur la question, puis Sparks reprit le flambeau et soutint de façon déterminante l’idée d’une Journée internationale de l’amour des garçons. Loren suggéra le solstice d’été, jour le plus lumineux dans l’hémisphère Nord. L’idée fut un temps discutée sur SafeHaven, et on opta finalement pour les deux solstices. Sur Boychat, l’idée resta controversée jusqu’au jour du premier solstice. Mais quand les récits des premières célébrations furent postés sur les forums, cette controverse se mua en une ambiance de solidarité. Sur un réseau IRC, Ed invita les amoureux des garçons à discuter pendant 48 heures, tant que durerait le 21 décembre.

C’est vers cette époque qu’Etenne créa sur la toile un site officiel de l’International BoyLove Day, qui donnait des conseils sur les façons de célébrer la JIAG et indiquait aussi les dates des prochains solstices (qui varient chaque année entre le 20e, 21e et 22e jour des mois de juin et de décembre).


Désaccords

Dave Riegel, alors le principal modérateur de SafeHaven, créa le premier site de la JIAG sur ibld.net le 1er juillet 1998 ; mais selon certains, cela accentuait l’aspect militant de ce qui aurait dû rester une fête. Entre décembre 1998 et le solstice de juin 1999, Etenne mit en ligne un site concurrent. La JIAG restait surtout le fait d’un petit nombre d’amoureux des garçons qui fréquentaient Boychat et SafeHaven. Avec le temps survinrent des désaccords sur les dates et les façons de fêter la JIAG.

En 2002, la date du solstice fut remise en cause par quelques-uns. Pendant les marathons sur IRC, des discussions ont porté sur la JIAG, et l’idée de la déplacer au premier samedi qui suit le solstice émergea. Les défenseurs de cette idée firent valoir que le solstice tombe souvent un jour de semaine, ce qui rend difficile la planification d’activités avec de jeunes amis ou avec des amoureux des garçons, à cause des horaires d’école et de travail. D’autres pensèrent que cette nouvelle idée défavorisait ceux qui n’ont pas de jeunes amis, et on ne parvint pas à trouver un accord. Tant et si bien qu’en décembre 2002, certains amoureux des garçons firent la fête le jour du solstice, alors que d’autres faisaient de même le samedi suivant. Un an plus tard, les samedi suivant les solstices semblèrent faire l’objet d’un accord général, au moins parmi les défenseurs du samedi…

Selon d’autres personnes, le rythme de deux fêtes par an est trop élevé, il prête à confusion et retarde donc l’acceptation de cette fête au sein de la communauté. En juin 2002, d’importantes discussions à ce sujet eurent lieu au cours du marathon sur IRC. Il n’existe pas d’enregistrement de ces décisions, mais la balance ne pencha pas clairement en faveur d’une des deux solutions. Malgré cela, Dave Riegel affirma que la majorité des participants à cette discussion optaient pour une seule JIAG par an, au moment du solstice d’été, et il modifia en ce sens son site IBLD.net. Cette initiative fâcha à la fois les amoureux de garçons qui préféraient soit deux dates par an soit uniquement le solstice d'hiver, ceux qui vivaient dans l’hémisphère Sud, et ceux parmi les posteurs de Boychat qui n’avaient pas pris part à la discussion sur IRC ou qui n’avaient pas été informés qu’un vote sur un changement de date aurait lieu.

La controverse fut résolue en octobre 2002, quand Etenne demanda, sur Boychat, si son site devait être modifié en accord avec le site IBLD.net, pour arriver à une position commune, ou bien si la communauté préférait en rester à la tradition des deux solstices. Il alla susciter des votes sur Boychat, La Garçonnière, Jongensforum et Christian Boylove Forum. La grande majorité des avis furent en faveur de deux dates par an. Etenne ne modifia donc pas son site. Dave Riegel modifia le sien en 2005, après un nouveau scrutin sur SafeHaven en faveur de deux jours par an. Le site d’Etenne n’ayant pas été mis à jour depuis 2003, le seul site actif à promouvoir aujourd’hui la JIAG est celui de Dave Riegel.

De 2002 à 2004, ces difficultés d’organisation empêchèrent de célébrer la journée de décembre.

Date

La Journée internationale de l’amour des garçons est actuellement célébrée deux fois par an, au moment des solstices de juin et de décembre : le 21 si ce jour tombe un samedi ; ou sinon, le premier samedi suivant cette date.

Voici les dates de la JIAG depuis sa création et jusqu’en 2030 (les années entre parenthèses correspondent soit à une date “irrégulière” par rapport à la règle actuelle énoncée ci-dessus, soit à des journées non célébrées ; les années en gras correspondent à des célébrations coïncidant avec le solstice réel) :



Référence

Les premières versions de cet article ont été rédigées en particulier à partir d’une traduction libre de la page « International Boylove Day » (BoyWiki, site anglophone, version du 21 juin 2011).

Liens externes

Notes et références

  1. Si l’on prenait pour origine la date du solstice réel au lieu du 21, la JIAG de juin 2020 serait célébrée le samedi 20.
  2. Selon la règle actuelle, c’est le 26 décembre, et non le 21, que la JIAG aurait dû être célébrée en 1998.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Les JIAG de décembre 2002, 2003 et 2004 n’ont pas été célébrées officiellement.
  4. 4,0 et 4,1 Si l’on prenait pour origine la date du solstice réel au lieu du 21, les JIAG de décembre 2002 et 2019 seraient célébrées le samedi 28.