Quand mourut Jonathan (49)

De BoyWiki
Révision datée du 8 juin 2016 à 17:24 par Crazysun (discussion | contributions)
(diff) ◂ Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante ▸ (diff)
Il est possible que ce document ne soit pas libre de droits …Si vous possédez des droits sur ce document
et si vous pensez qu’ils ne sont pas respectés,
veuillez le faire savoir à la direction de BoyWiki,
qui mettra fin dès que possible à tout abus avéré.

précédent

« Là c’est dans la baleine. Y a un pot de fleurs, avec des crabes. Ils sont bien les crabes, hein ? À partir de celui-là c’est quand même mieux !

Et lui, là, maintenant, ils sont deux. Y en avait un autre qui était déjà dedans, dans son ventre à la baleine. Il a plus de barbe, c’est plus la peine ! Ils se disent bonjour.

Là ils ont trouvé une porte dans la baleine. Je sais pas pourquoi l’autre il l’a pas trouvée avant, faut pas me demander. Il devait être bête. L’autre il emmène le pot de fleurs, c’était à lui. Moi je me marre quand quelqu’un il porte un pot de fleurs, dans la rue. C’est pour ça. Ouais. Ils sortent dehors !

C’est vraiment une baleine spéciale ! Maintenant on voit de l’autre côté, y a la porte ouverte comme un avion, ils ont mis une échelle parce que c’est trop haut. Elle tient sur rien l’échelle, ils vont se foutre dans la flotte.

Là ils nagent. Y avait rien à dessiner, j’ai mis tout le soleil au milieu. Il est trop gros ! Moi je sais nager maintenant. Pas vite ! Oh si, quand même vite, mais pas très. Autour du soleil y a la fusée. Elle est en train de chercher le capitaine. Elle est perdue, je crois plus qu’elle est après, dans les dessins après.

Là c’est plus pareil. Ça représente rien. Ça doit être quand ils sont arrivés. C’est le paysage ! Ouais, on dirait un paysage. Peut-être, si on regarde.

Là on voit, ils ont une chaise. Ils fument la pipe. Y a un nègre sur un vélo, c’est en Afrique. Y a des ananas sur les palmiers. C’est dur à dessiner. Mais c’est pas un vrai nègre, je l’ai fait comme ça.

Là j’ai copié un dessin. C’est pas aussi bien que lui, mais j’avais pas de papier calque. Les couleurs elles ressemblent un peu. C’est tous les animaux en Afrique. On les reconnaît ?… Celui-là, on dirait quoi ?… Oui, c’en est un. Et çui-là ?

Là aussi, j’ai copié une photo. Trouve ce que c’est.

Non, c’est pas ça : c’est une montagne, ça s’appelle le Ruwenzori. Ouais ! Elle mesure cinq kilomètres. En hauteur ! Et tu sais pas ? Il est invisible. Y a tout le temps du brouillard. C’était bien comme photo. En bas, c’est la jungle.

T’y as été, en Afrique ? En avion, on y est tout de suite ! Ça doit être cher. C’est des Boeing. Après, ça sera atomique. T’auras même plus le temps de voir. Ça sera bien. N’empêche, moi j’aimerais bien y aller.

Ouais, à pied, si tu veux. Moi je veux bien ! Faut pas que tu marches trop vite, quand même. Et puis regarde mes godasses ! T’as vu, j’use que ce côté-là. Je sais pas pourquoi. J’marche d’traviole ! M’en fous, j’ai des basket, c’est pas la peine de les réparer.

Celui-là, ils sont toujours tous les deux, mais c’est au Pôle Nord. C’est la photo que j’avais après : on dit qu’ils ont voyagé, ils avaient trop chaud ! C’est bleu parce qu’avec du blanc on voit pas. Tiens ! Tiens tiens tiens. On dirait bien encore un éléphant. Je les dessine toujours du même côté. Ils ont pas froid, j’ai oublié de le mettre. »


Retour au sommaire