Samon Shūsei : Différence entre versions

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher
(Edition en ligne)
(Catégorie:Pédéraste japonais)
 
Ligne 27 : Ligne 27 :
 
{{DEFAULTSORT:Samon Shusei}}
 
{{DEFAULTSORT:Samon Shusei}}
 
[[Catégorie:Moine bouddhiste]]
 
[[Catégorie:Moine bouddhiste]]
 +
[[Catégorie:Pédéraste japonais]]

Version actuelle en date du 14 juillet 2014 à 23:04

Samon Shūsei est un moine bouddhiste japonais, né en 1201, dont on a conservé une promesse d’amour presque exclusif à l’égard d’un garçon nommé Ryūō-maru.

En 1237, alors qu’il avait trente-six ans, Samon Shūsei fait par écrit le vœu religieux[1] suivant dans le temple Tō-daiji 東大寺 de Nara :

« Cinq vœux :

Ceci : Je resterai reclus dans le temple de Kasaki jusqu’à l’âge de quarante et un ans.
Ceci : Ayant déjà possédé[2] quatre-vingt-quinze mâles, je ne me comporterai pas de façon lascive avec plus de cent.
Ceci : Je ne garderai et ne chérirai[3] aucun garçon sauf Ryūō-maru.
Ceci : Je ne garderai pas dans ma propre chambre de garçons plus âgés.[4]
Ceci : Parmi les garçons plus âgés ou d’âge moyen,[5] je n’en garderai et n’en chérirai aucun en étant leur nenja.

»

Le document se termine sur une réserve notable : que ces vœux sont limités à la vie présente, et ne s’appliquent donc pas aux futures réincarnations.[6]

Du début de sa vie sexuelle jusqu’à l’âge de trente-six ans, le moine semble donc avoir couché, en moyenne, avec au moins quatre garçons différents chaque année. Il considère comme une preuve de modération et de ferveur religieuse de ne plus s’en autoriser que cinq en dehors du bien-aimé Ryūō-maru, soit un par an jusqu’à son départ du temple de Kasaki.

Voir aussi

Articles connexes

Notes et références

  1. kisho
  2. okasu
  3. takuwaerubekarazu
  4. jōdō
  5. jōdō chūdō no aida
  6. Gary P. Leupp, Male colors : the construction of homosexuality in Tokugawa Japan, University of California Press,‎ 1999, ISBN 0-520-20909-5, p. 39-40.
    Édition en ligne sur Librarum : page_39 et page_40.