Viðrar vel til loftárása (Sigur Rós)

De BoyWiki
Révision datée du 19 mai 2013 à 20:03 par Caprineus (discussion | contributions) (m)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Viðrar vel til loftárása [ˈvɪðrar vɛl tʰɪl ˈlɔftʰaʊraʊsa] (« Temps idéal pour un raid aérien ») est une chanson du deuxième album du groupe islandais Sigur Rós, intitulé Ágætis byrjun et sorti en juin 1999. Elle a donné naissance à un clip vidéo du même titre, très controversé en raison de l’attirance sensuelle clairement exprimée entre deux jeunes adolescents.

La chanson seule dure 10 min 18 s, la vidéo 6 min 59 s.

Titre

Sigur Rós donna ce nom à cette chanson d’après une phrase qu’aurait dite ironiquement un présentateur météo islandais pendant la guerre du Kosovo : « Í dag viðrar vel til loftárása » (« Aujourd’hui, c’est un temps idéal pour un raid aérien »).[1]

Texte

Le texte de la chanson, très allusif, ne permet pas de dégager une interprétation certaine. On peut y voir, entre autres, de la nostalgie, le refus des frontières et des limites…

Ég Læt Mig Líða Áfram
Í Gegnum Hausinn
Hugsa Hálfa Leið
Afturábak
Sé Sjálfan Mig Syngja Fagnaðarerindið
Sem Við Sömdum Saman
Við Áttum Okkur Draum
Áttum Allt
Við Riðum Heimsendi
Við Riðum Leitandi
Klifruðum Skýjakljúfa
Sem Síðar Sprungu Upp
Friðurinn Úti
Ég Lek Jafnvægi
Dett Niður
Alger Þögn
Ekkert Svar
En Það Besta Sem Guð Hefur Skapað
Er Nýr Dagur
I let myself flow onwards,
I swim through my mind back and forth,
my soul still sings the song we once wrote together.
We once had a dream,
we had everything,
we rode to the end of the world,
we rode on searching,
we climbed skyscrapers,
but they were all destroyed
the peace is gone now,
I lack balance, I fall down.
Still, I let myself flow onwards.
I swim through my mind,
but I always come back to the same place,
There is nothing left to say.
This is for the best.
God will provide a day,
for us.
…Tomorrow[2]

Clip vidéo

L’idée de la vidéo promotionnelle de Viðrar vel til loftárása vient du premier batteur de Sigur Rós, Ágúst Ævar Gunnarsson.[3] Ce clip engendra une grande controverse dans le monde du clip vidéo.[4]

Synopsis

Se déroulant en Islande dans les années 1950 (on croirait un film d’amateur de cette époque), la première partie du clip montre un jeune garçon blond aux lèvres très rouges, assis devant une étendue d’eau et jouant avec des poupées anciennes en mauvais état. Son père, de loin, le voit, accourt pour lui arracher les poupées des mains, et les jette à l’eau. Un garçon châtain, qui pêche au bord du même lac, observe la scène avec attention et réprobation devant la violence du père. Puis il récupère les poupées tandis que le père du garçon blond emmène son fils vers un terrain de football, où va se dérouler un match entre deux équipes de garçons.

Dans le vestiaire, le garçon châtain offre au blond les deux poupées qu’il a repêchées — ils font partie de la même équipe. Puis débute le match. Le garçon châtain fait une passe décisive qui permet au blond de marquer un but. Toute l’assistance, où se trouve le père, s’enthousiasme, et les autres joueurs le félicitent. Mais on le découvre alors, couché à terre sur le garçon châtain, et l’embrassant longuement sur la bouche tout en rêvant d’une évasion à deux et de jeux dans la nature. Peu à peu les spectateurs prennent conscience de cette position scandaleuse à leurs yeux, et le père se précipite pour séparer les deux garçons. La Bible du pasteur tombe, les poupées jaillissent dans le ciel, le clip s’achève.

Apparition des membres du groupe

Comme dans la plupart des clips de Sigur Rós, chaque membre du groupe apparaît en caméo[5] : Jónsi (Jón Þór Birgisson) est l’entraîneur de l’équipe de foot, Orri (Orri Páll Dýrason) s’occupe du score, Goggi (Georg Hólm) est l’arbitre, et Kjarri (Kjartan Sveinsson) l’un des spectateurs. De plus, on peut apercevoir le dessin du fœtus de la pochette de l’album Ágætis byrjun sur une bouteille à laquelle boit l’un des garçons.

Tournage et récompense

Le tournage du clip a commencé en automne 2001. L’audition de recrutement eut lieu à Reykjavik, qui fut également le principal lieu de tournage.[6] Cette vidéo, réalisée par Arni & Kinski,[7] remporta en 2002 le prix de la Meilleure Vidéo à l’Icelandic Music Award.[8]

Doutes sur le sexe d’un acteur

Une rumeur persistante affirme que le rôle du garçon châtain a été joué par une fille afin d’éviter d’éventuels problèmes avec les parents des jeunes acteurs. On en trouve des éléments dans une discussion tenue en 2002 entre des membres du groupe The Original Sigur Rós Community.[9]

Il n’est pas impossible, d’ailleurs, que seule la scène du baiser sur le terrain de foot ait été doublée par une fille : pendant ces quelques secondes, en effet, la couleur des cheveux paraît un peu plus sombre que dans les autres scènes.

Notes et références

  1. Site de Sigur Rós : trivia
  2. Texte islandais et traduction en anglais sur le site SongMeanings.
  3. Site de Sigur Rós : sigur-ros.co.uk interviews georg & orri
  4. Site de Sigur Rós : news, « archive for April 15th, 2002 », atlantica article
    Article d’Emily Wright sur le site NME, 16 juillet 2008 : Is This The Most Controversial Video EVER?
  5. Site de Sigur Rós : news, « archive for August 24th, 2001 », video shoot
  6. Site de Sigur Rós : news, « archive for July 13th, 2001 », volunteers wanted
  7. Site d’Arni & Kinski
  8. Site de Sigur Rós : news, « archive for February 10th, 2002 », best video
  9. Cette discussion est accessible sur le forum de The Original Sigur Rós Community : Is it true that... Voir en particulier sur la seconde page.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes