Différences entre versions de « Joseph Doucé »

De BoyWiki
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
==Centre du Christ Libérateur==
 
==Centre du Christ Libérateur==
  
Il fonde en 1976 le [[Centre du Christ Libérateur]] (CCL) à Paris. Ce Centre du Christ Libérateur a été un espace d'accueil et de parole pour les croyants appartenant aux minorités sexuelles : homosexuels, transsexuels<ref>Hommage à Joseph Doucé [archive] sur un site transsexuel : http://syndromedebenjamin.free.fr/accueil/joseph-douce.htm</ref>, sado-masochistes, pédophiles.  
+
Il fonde en 1976 le [[Centre du Christ Libérateur]] (CCL) à Paris. Ce Centre du Christ Libérateur a été un espace d'accueil et de parole pour les croyants appartenant aux minorités sexuelles : homosexuels, transsexuels<ref>Hommage à Joseph Doucé [archive] sur un site transsexuel : http://syndromedebenjamin.free.fr/accueil/joseph-douce.htm</ref>, sado-masochistes, [[pédophile|pédophiles]].
  
 
==Bibliographie==
 
==Bibliographie==

Version du 4 mai 2011 à 19:42

Biographie

Joseph Doucé (né le 13 février 1945 à Saint-Trond en Belgique - mort très probablement le 19 juillet 1990 dans la forêt de Rambouillet) est un pasteur baptiste (excommunié) belge, diplômé en psychologie-sexologie à l'université protestante d'Amsterdam, naturalisé français en 1982.

Centre du Christ Libérateur

Il fonde en 1976 le Centre du Christ Libérateur (CCL) à Paris. Ce Centre du Christ Libérateur a été un espace d'accueil et de parole pour les croyants appartenant aux minorités sexuelles : homosexuels, transsexuels[1], sado-masochistes, pédophiles.

Bibliographie

Il crée une maison d'édition, Lumière et Justice, qui publie sous sa direction les ouvrages collectifs La question transsexuelle (1986), Couples homosexuels et lesbiens : juridique et quotidien (1987), La pédophilie en question (1988) et Le sadomasochisme en question (1989).


L'affaire Doucé

Il a été assassiné dans des circonstances non élucidées. Enlevé le 19 juillet 1990, il est retrouvé mort dans la forêt de Rambouillet le 24 octobre de la même année.

Cet assassinat mystérieux a donné lieu à de nombreuses rumeurs[2]. Selon le livre de Bernard Violet Mort d'un pasteur[3]. Joseph Doucé fréquentait des patrons de revues pédophiles[4]. Il était, selon son compagnon, surveillé par les Renseignements généraux. L'inspecteur des RG chargé de sa surveillance (Jean-Marc Dufourg, patron de la cellule des RG des GER, Groupe des enquêtes réservées) est interrogé par la police car soupçonné du meurtre ; il prend pour avocat Jacques Vergès. L'enquête ne permet pas de l'impliquer mais il est révoqué pour une autre affaire[5]. En octobre 2007, un non-lieu est prononcé sur cette affaire[6].

L'affaire du pasteur Doucé est évoquée dans l'émission Faites entrer l'accusé lors de la saison 5 (2004/2005). Notes et références.


Sources

  • Le point de départ de cet article est un contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr) Source : Article Joseph Doucé de Wikipédia en français (http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Douc%C3%A9).
  • Histoire des transsexuels en France, Maxime Foerster, essai H&O, 2006.
  • Mort d'un pasteur, l'affaire Doucé, Bernard Violet, Fayard, 1994.
  • Le Scandale d'une disparition, vie et œuvre du pasteur Doucé, Françoise d'Eaubonne, éditions du libre arbitre, 1990.

Notes et références

  1. Hommage à Joseph Doucé [archive] sur un site transsexuel : http://syndromedebenjamin.free.fr/accueil/joseph-douce.htm
  2. Entretien avec Bernard Violet [archive] dans L'Humanité http://www.humanite.fr/1994-05-18_Articles_-L-enquete-sulfureuse-de-Bernard-Violet-sur-l-assassinat-du
  3. Mort d'un pasteur Bernard Violet ed. Fayard
  4. « Affaire Doucé, nouvelle piste » sur nouvelobs.com [archive] : http://hebdo.nouvelobs.com/sommaire/notre-epoque/020779/affaire-douce-nouvelle-piste.html
  5. "La disparition du pasteur Doucé" [archive], documentaire diffusé le 27 février 2005 dans l'émission Faites entrer l'accusé sur France 2 : http://programmes.france2.fr/faites-entrer-laccuse/19147947-fr.php
  6. "Le pasteur Doucé, assassinat ou bavure ?" [archive] : http://www.bakchich.info/article1866.html