Accueil

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher


Si aucune image ne s’affiche ici, activez la connexion sécurisée en cliquant sur la boîte déroulante au bas de la page



Qu’est-ce que BoyWiki ?

juillet
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
2016

BoyWiki offre aux personnes qui s’intéressent à l’amour des garçons une importante possibilité d’enregistrer et de pérenniser l’histoire et la culture relatives à cette orientation amoureuse. Le site est ouvert aux chercheurs, aux créateurs, aux hommes aimant les garçons, et en général à toute personne souhaitant aborder ce sujet avec honnêteté, modération et objectivité.

Tout ce qui concerne les garçons peut trouver sa place sur BoyWiki. Prenez donc le temps de découvrir ce que nous avons à offrir. Pour découvrir nos contenus, vous pouvez consulter le Guide thématique de BoyWiki, ou encore parcourir les articles déjà existants (ou l’ensemble des pages d’article y compris les redirections). Vous pouvez ensuite commencer votre recherche en utilisant la liste des articles par catégorie, ou en suivant l’arborescence des catégories d’articles encyclopédiques. N'oubliez pas de prendre connaissance des FAQs et des pages d’aide sur l’utilisation du système.

Actuellement, BoyWiki en français compte 1 768 articles.



Image du jour

GAIBAZZI Giovanni - Samuele insegna a Davide fanciullo a suonare l'arpa 1506x1772.jpg

Giovanni Gaibazzi, Samuel enseigne à David enfant à jouer de la harpe
Huile sur toile, 95 × 80 cm
Parme, Pinacothèque Stuard

Le peintre italien Giovanni Gaibazzi (18081888) a réalisé avec ce tableau intitulé Samuel enseigne à David enfant à jouer de la harpe  une œuvre particulièrement audacieuse, où contrairement à l’usage il montre un David doux et enfantin au lieu d’un adolescent guerrier. De plus, il donne au prophète Samuel une apparence virile qui contraste avec le charme impubère du garçon, ainsi qu’une posture clairement sensuelle à l’égard de son jeune élève.

Citation du jour

J’ai vu des garçons qui à treize ans étaient des idiots et qui à seize ans étaient solides et bien.
  • Henry de Montherlant, Théâtre, [Paris], Éd. Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1972, Fils de personne ou Plus que le sang, « Pour la reprise de 1963 », p. 303 (voir la fiche de référence)

→ Citation extraite de la page Citations sur l’âge de seize ans