Accueil

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher


Si aucune image ne s’affiche ici, activez la connexion sécurisée en cliquant sur la boîte déroulante au bas de la page



Qu’est-ce que BoyWiki ?

août
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
2016

BoyWiki offre aux personnes qui s’intéressent à l’amour des garçons une importante possibilité d’enregistrer et de pérenniser l’histoire et la culture relatives à cette orientation amoureuse. Le site est ouvert aux chercheurs, aux créateurs, aux hommes aimant les garçons, et en général à toute personne souhaitant aborder ce sujet avec honnêteté, modération et objectivité.

Tout ce qui concerne les garçons peut trouver sa place sur BoyWiki. Prenez donc le temps de découvrir ce que nous avons à offrir. Pour découvrir nos contenus, vous pouvez consulter le Guide thématique de BoyWiki, ou encore parcourir les articles déjà existants (ou l’ensemble des pages d’article y compris les redirections). Vous pouvez ensuite commencer votre recherche en utilisant la liste des articles par catégorie, ou en suivant l’arborescence des catégories d’articles encyclopédiques. N'oubliez pas de prendre connaissance des FAQs et des pages d’aide sur l’utilisation du système.

Actuellement, BoyWiki en français compte 1 768 articles.



Image du jour

CARAVAGGIO 1600c Martirio di San Matteo 1010x961.jpg

Michelangelo Merisi da Caravaggio, Le martyre de saint Matthieu, 1600-1601
Huile sur toile, 323 × 343 cm
Rome, Église Saint-Louis des Français

Cette œuvre du peintre italien Le Caravage (15731610), commandée avec l’appui du cardinal Del Monte, montre un jeune ange nu tendant à saint Matthieu la palme du martyre, au moment où l’évangéliste va être exécuté au pied de l’autel par un sicaire du roi d’Éthiopie. Un autre garçon, peut-être l’enfant de chœur qui servait la messe du saint, pousse un grand cri, horrifié par cet assassinat.

Citation du jour

Cette tentation de la respectabilité, ceux qui s’y précipitent la tête la première, ce sont les homosexuels. D’où leur peu de sympathie pour les pédérastes, avec qui ils sont souvent confondus et qui, disent-ils, les compromettent. Les homosexuels ne risquent quasiment rien en France, où les amours entre adultes consentants ne sont pas punis par la loi ; mais cela ne leur suffit pas : ils souhaitent que la société les reconnaisse, les admette, les reçoive ; ils veulent l’honorabilité et la sécurité, le sourire de leur concierge et les palmes académiques, le certificat de bonnes mœurs et le contrat de mariage.

→ Citation extraite de la page Les moins de seize ans (citations)