Spectre d’attirance

De BoyWiki
Révision datée du 20 mai 2011 à 21:12 par Bjertum (discussion | contributions) (de:Age of Attraction)

En matière de préférence ou d'orientation affective ou sexuelle, le spectre d'attirance désigne la fourchette d'âge des personnes susceptibles d'éveiller le désir.

L'importance de ce concept est évidemment plus grande dans le cas d'orientations pour lesquelles l'âge de l'autre est un critère déterminant (gérontophiles par exemple). Il peut néanmoins rester pertinent pour presque toutes les formes d'orientation affective ou sexuelle. Il convient cependant de souligner que les bornes de cet intervalle sont souvent floues (ne serait-ce qu'à cause des autres facteurs que l'âge qui entrent en compte dans le désir) et variables, tant d'un individu à l'autre qu'au cours du temps chez un même individu.

Pertinence du concept

Spectre d'attirance 693x509.gif

 

L'observation des individus et la façon dont ils perçoivent leurs désirs montrent que tout le monde n'éprouve pas le même type de désir. Sans hypocrisie, certains pourront trouver désirable les garçons de 12 ans et sans intérêt les hommes de trente ans (et inversement).

Évidemment, cela ne signifie pas que tel BL éprouvera du désir pour tous les garçons de 12 ans ou que tel homosexuel éprouvera du désir pour tous les hommes de 30 ans. Il n'en est pas moins vrai que telle personne pourra sincèrement affirmer que les personnes qui éveillent le désir en elle ont dans l'immense majorité (pour ne pas dire la totalité) des cas un âge compris entre tel et tel nombre d'années.

De plus, le contexte biologique, psychologique et social induit des problématiques différentes pour les individus selon leur spectre d'attirance : pour un BL attiré exclusivement par des garçons de moins de 12 ans, les enjeux ne sont pas les mêmes que pour un homme exclusivement attiré par les hommes d'âge mûr. Ces différences justifient donc la définition de concepts distincts se traduisant par des mots spécifiques. Le spectre d'attirance joue donc un rôle fondamental dans la définition de mots tels que pédophile, pédéraste ou BL, même si du fait de la largeur de la fourchette, certains individus peuvent être à la fois pédophiles et pédérastes par exemple.

Variabilité

Variabilité interindividuelle

Cette variabilité s'observe à la fois au niveau de la position des âges « limites » du spectre que de son étendue. Certaines personnes ont un spectre d'attirance très étroit (jeunes garçons âgés de 7 à 10 ans par exemple) tandis que chez d'autre, il peut couvrir tous les âges possibles et ils sont alors capables d'éprouver du désir aussi bien pour un enfant de 6 ans que pour un vieillard de 80 ans. Tous les intermédiaires existent.

Variabilité temporelle

Chez un même individu, on peut observer des déplacements des âges « limites » du spectre. Ainsi, un BL qui était exclusivement attirée par des garçons impubères à 20 ans peut par exemple devenir attiré par des adolescents presque adultes une fois devenu quinquagénaire.

Imprécision des bornes

Une des principales difficulté dans l'établissement d'un spectre d'attirance est le flou des bornes : il est impossible pour un individu d'affirmer qu'il éprouve une attirance nulle pour les garçons de 14 ans et une attirance très élevée pour ceux de 15... L'analyse des témoignages de nombreux BL tend à montrer que le spectre d'attirance a surtout une pertinence statistique qui pourrait s'apparenter à une courbe de Gauss : rarement attirés par les garçons de moins de tel âge, ils le sont de plus en plus à mesure que l'âge envisagé s'accroît avant que la courbe s'inverse et que la fréquence avec laquelle ils sont attirés (ou l'intensité de leur désir) diminue.