Jésus de Nazareth

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jésus.

Jésus de Nazareth[1] est un prédicateur juif du Ier siècle, originaire de Galilée, dont la vie et l’enseignement sont à l’origine de la religion chrétienne. S’opposant au formalisme religieux et au conformisme social régnant alors dans la société juive, il s’attira de fortes inimitiés, qui aboutirent rapidement à sa condamnation à mort et à sa crucifixion par les Romains.

La croyance en sa mort et en sa résurrection forme le fondement de la foi pour la plupart des communautés chrétiennes. Celles-ci ont généralement considéré Jésus comme le Fils, une des trois hypostases divines qui, avec le Père et le Saint-Esprit, forme la Trinité, Dieu unique en trois personnes. À ce titre, il représente pour les chrétiens le Verbe, ou Parole de Dieu.

Pour l’islam, « le Messie Jésus fils de Marie » est un prophète, le dernier avant Muhammad, qu’il aurait annoncé ; mais il n’est pas le Fils de Dieu, et n’a pas été crucifié.

La secte des ahmadis enseigne qu’après avoir été descendu de la croix dans un état comateux, Jésus serait parti vers le Cachemire, où il vécut jusqu’à un âge avancé. Son tombeau, à Shrinagar, est un lieu de pélerinage.

Pour les hindous, Jésus est parfois perçu comme un avatar de Vichnou, ou tout au moins comme un saint homme.

L’enfance de Jésus

Selon les différents évangiles (récits de sa vie), Jésus vécut son enfance en Galilée, avec sa mère Marie et son père putatif Joseph. Il était sans doute l’aîné de plusieurs frères, dont Jacques, qui deviendra l’un de ses disciples.

Célébrée tout d’abord à d’autres dates (18 novembre, 6 janvier...), la naissance de Jésus est actuellement commémorée le 25 décembre (Noël). Cette date fictive a été choisie au IVe siècle afin de supplanter la fête païenne du Soleil invaincu (Sol Inuictus) et de la renaissance annuelle de Mithra, qui avait lieu le lendemain du solstice d’hiver. Selon les données évangéliques, il est au contraire peu probable que Jésus soit né à cette époque de l’année.

L’enfance de Jésus est surtout évoquée par les évangiles “apocryphes” (c’est-à-dire ceux qui n’ont pas été retenus dans le canon officiel de l’Église). Ces écrits tardifs relatent en particulier de nombreux miracles, qui donnent de l’enfant Jésus une image certes extraordinaire, mais pas toujours sympathique.

Un épisode autrement significatif figure dans l’évangile selon Luc[2] : à douze ans (âge approximatif de la majorité pour un jeune juif), lors d’un pélerinage à Jérusalem, Jésus échappe pendant trois jours à ses parents, pour aller au Temple discuter avec des docteurs de la loi hébraïque.


Jésus et les enfants

Lors de sa prédication, après l’âge de trente ans, Jésus accorda une attention particulière aux enfants.

Miracles

Voir l’article détaillé sur le centurion de Capharnaüm

Paroles sur les enfants

Jésus et la sexualité

Humanité de Jésus

Les chrétiens considèrent que si Jésus est pleinement Dieu, il est aussi pleinement homme ; et que s’il est exempt du péché, il a néanmoins connu toutes les tentations humaines. On peut donc penser, même si aucun témoignage ne l’évoque, qu’il a éprouvé les émois sexuels de tout jeune garçon normalement constitué.

Indulgence envers la faiblesse humaine

Notes et références

  1. ישע yešua en hébreu, Ἰησοῦς Iēsoûs en grec, Iesus en latin, يسوع yasuwåa en arabe (عيسى åiysaā dans le Coran).
  2. Chapitre 2, versets 41-52.

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes