Jocelyn (Alphonse de Lamartine)

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher

Jocelyn est un récit en vers d’Alphonse de Lamartine, paru en 1836. Il retrace la vie sentimentale, platonique mais très intense, d’un curé de campagne en France à la fin du XIXe siècle.

Un sixième environ du texte (du 24 août 1793 au 7 décembre 1794) raconte l’amitié passionnée du séminariste pour l’enfant d’un proscrit, qu’il a recueilli après la mort de son père. L’intérêt et l’originalité de cette partie repose essentiellement sur l’analyse de ce sentiment par Jocelyn lui-même, ainsi que sur la méprise qui est la sienne pendant plus d’une année.

Une amitié amoureuse

Au début de la Révolution française, un noble breton fuyant vers l’Italie en compagnie de son enfant est tué par des soldats en présence de Jocelyn, un jeune séminariste qui s’est réfugié dans la montagne. Devenu orphelin, l’enfant reste auprès de Jocelyn et parvient à l’adolescence, tandis qu’une vive amitié se développe entre eux. Ce sentiment passionné, qui est le thème central de cet épisode, atteint chez l’un et l’autre la puissance de l’amour, tout en restant parfaitement chaste.

Finalement, cet amour s’avère fondé sur une erreur qui conduira à leur séparation temporaire.

Le platonisme de Lamartine

L’auteur a nécessairement eu en tête, en composant cet épisode, les références pédérastiques de la littérature grecque. La philosophie et les thèses de Platon sur l’amour, en particulier, y transparaissent à de nombreux endroits.

Il faut noter aussi que Jocelyn a souvent été interprété, malgré les dénégations de l’auteur, comme un plaidoyer pour le mariage des prêtres. Dans cette optique, la confusion entre les sexes utilisée ici peut être interprétée comme un avertissement contre les “dérives” sentimentales ou sexuelles que risque d’entraîner le célibat ecclésiastique.

Extraits

La totalité du texte de Jocelyn concernant l’épisode de la méprise est accessible par les liens ci-dessous (les parties de l’ouvrage sans lien actif n’ont pas été reproduites).

On a pris pour base le texte de 1841, avec son orthographe et sa ponctuation parfois désuète.

Prologue Première époque Deuxième époque
Troisième époque, 1 Troisième époque, 2 Troisième époque, 3
Quatrième époque, 1 Quatrième époque, 2 Quatrième époque, 3
Cinquième époque Sixième époque Septième époque
Huitième époque Neuvième époque Épilogue

Voir aussi

Bibliographie

Éditions

  • Jocelyn : épisode : journal trouvé chez un curé de village / par Alphonse de Lamartine. – Paris : Furne et C. Gosselin, 1836 (Paris : impr. H. Fournier). – 2 vol. (VIII-322, [4]-328 p.) ; 21 cm.
    Édition originale. – Le faux-titre porte : Œuvres de M. A. de Lamartine.
  • Jocelyn : épisode, journal trouvé chez un curé de village / par Alphonse de Lamartine... – Bruxelles : J.-P. Meline, 1836 (Bruxelles : impr. Ode et Wodon). – 2 vol. (265, 272 p.) ; 16 cm.
    Contrefaçon.

Études

Sources

  • On peut télécharger le texte complet de Jocelyn en PDF, dans diverses éditions, sur le site Gallica de la Bibliothèque nationale de France.
  • L’édition de 1842 (faisant partie des Œuvres complètes de Lamartine) est consultable sur la page Lamartine (A de) - Jocelyn du site Scribd (l’épisode évoqué ici figure aux p. 109-177).

Articles connexes