Lettre de Tony Duvert à Madeleine Chapsal

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher

Texte précédent : Lettres à Michel Longuet

Extrait d’une lettre de Tony Duvert à l’écrivaine et journaliste Madeleine Chapsal, paru dans le catalogue n°74 (mai 2013) "la Madeleine des écrivains" de la librairie Henri Vignes à l'occasion de la vente de ses archives par Mme Chapsal. Malheureusement le lot de 8 lettres et 7 portraits indédits était déjà vendu quand nous en avons eu connaissance.

Ce texte est repris dans Retour à Duvert (2015) de Gilles Sebhan.


Photo tirée du catalogue



Le bonheur à Marrakech n’est pas celui de la drague, de la sauvagerie, de la solitude du «fouteur» ; mais, au contraire, d’une étrange et omniprésente sociabilité du plaisir ; elle vous prend, s’ouvre à vous et vous engloutit. Comment revenir en arrière, réendosser les censures, les froideurs, le quant-à-soi qu’on ignore ici ? C’est une ville dure pourtant, une société dont les inégalités, les misères, les obsessions de profit caricaturent les nôtres au centuple ; mais il reste cette déroutante innocence des gens, leur goût d’être ensemble, une générosité qui met presque mal à l’aise. Bref, je ne suis pas du tout au paradis, mais je n’ai jamais tant vécu et vu vivre.


Texte suivant : Lettre à Claude Hastaire
Retour au sommaire

Voir aussi

Lettre marocaine
L’amour en visite
Journal d’un innocent
Lettres à Michel Guy et Jérôme Lindon

Notes et références