Jeune héros

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher

Un jeune héros est un enfant ou un adolescent célébré par une communauté comme un symbole de ses qualités les plus marquantes – ou du moins, les plus ardemment souhaitées : abnégation, courage, loyauté, patriotisme, désir de liberté, sainteté, etc.

À ce titre, le jeune héros est souvent idéalisé, et son image, plus ou moins déformée pour les besoins de la propagande, peut être très éloignée de la réalité psychologique et même physique du véritable garçon. Il arrive également qu’on lui attribue des actes ou un comportement différents de la réalité historique, ou qu’on dissimule au contraire certains faits qui risqueraient de ternir sa légende.

Les jeunes héros révolutionnaires

Lors d’un changement de régime politique en particulier, pour affermir la résolution de leurs militants et dans une volonté de construire de nouvelles références qui ne soient pas attachées à l’ancien régime, les nouvelles autorités souhaitent exalter la mémoire de personnages dont elles jugent le comportement emblématique des valeurs qu’elles défendent. Cette démarche correspond à la fois à une volonté de propagande et à une réponse à la demande collective de héros et de figures singulières. Parmi ces héros révolutionnaires, on note la présence de jeunes garçons dont les convictions (réelles ou supposées) ont transcendé l’insouciance qui est ordinairement celle de leur âge.

Exemples de jeunes héros

Kintarō combat une carpe géante
Il existe dans les mythologies et dans la littérature de nombreux jeunes héros imaginaires. On trouvera ci-dessous, classés par ordre chronologique, quelques jeunes héros plus ou moins réels.

De l’Antiquité à l’âge classique

  • David (vers -1040 – vers -970), adolescent israélite vainqueur du géant philistin Goliath.
  • Sakata no Kintoki est un vaillant guerrier japonais du Xe siècle. Mais on le connaît surtout sous le nom de Kintarō 金太郎, garçon mythique d’une force extraordinaire, qui vivait dans la forêt avec les animaux sauvages. Surnommé le Garçon d’Or, on l’évoque particulièrement le 5 mai, autrefois fête des garçons appelée Tango no sekku 端午の節句, devenue aujourd’hui le « Jour des enfants » ou Kodomo no hi 子供の日.

La Révolution française et l’Empire

  • Joseph Agricol Viala (17801793), tué à Caumont-sur-Durance (Vaucluse) par les insurgés royalistes marseillais. Héros de la Révolution française.
  • Pierre Bayle (17831794), tambour dans l’armée de la République, tué à l’âge de 11 ans à Biure, près de Figueras en Espagne, est le plus jeune militaire qui soit jamais mort pour la France.
  • Mathieu Goffin (1800 ? – 1820), jeune mineur de fond français, qui eut avec son père une conduite héroïque lors d’une inondation de mine en 1812.

Le XIXe siècle

  • Les Niños Héroes, six cadets mexicains morts en 1847 lors de la bataille de Chapultepec contre l’armée des États-Unis : Juan de la Barrera (19 ans), Agustín Melgar (18 ans), Fernando Montes de Oca (18 ans), Vicente Suárez (14 ans), Francisco Márquez (presque 13 ans), Juan Escutia (25 ans). Héros de l’indépendance du Mexique.
  • Thomas Flynn ou Flinn (18421892), tambour de l’armée britannique aux Indes à l’âge de 15 ans, s’est conduit héroïquement sous le feu de l’ennemi lors de la révolte des cipayes. Décoré de la Victoria Cross.
  • Andrew Fitzgibbon (18451883), grièvement blessé à l’âge de 15 ans, pendant la seconde Guerre de l’Opium, en portant secours à des soldats britanniques. Décoré de la Victoria Cross.
  • Sava Petković (? – 1862) Le 3 juin 1862, un incident à la fontaine Čukur à Belgrade eut des conséquences imprévues. Le lent débit a impatienté les soldats turcs ; ils voulurent se servir avant les jeunes apprentis serbes, qui résistèrent ; parmi eux, le jeune Sava Petković fut grièvement blessé et mourut peu après. Des gendarmes serbes voulurent arrêter les tueurs, mais d'autres soldats turcs leur vinrent en aide et l'incident dégénéra en une bataille qui dura toute la nuit et servit d'excuse au bombardement de Belgrade par les Turcs deux jours plus tard. Cette guerre mit fin au règne ottoman sur la Serbie. La fontaine fut ornée en 1931 d'une statue en bronze dont l'iconographie est tributaire de celle de Joseph Bara.

La Première Guerre mondiale

  • John Travers Cornwell, dit “Jack Cornwell” ou “Boy Cornwell” (19001916), tué dans la bataille navale du Jutland après une conduite héroïque. Décoré de la Victoria Cross à titre posthume.
  • Alick James Bryant, dit “James John Bryant” (19031985), fut à l’âge de 13 ans et demi le plus jeune engagé des forces australiennes dans la Première Guerre Mondiale.

L’entre-deux-guerres et les totalitarismes

  • John Ben Benson Jr., dit “Benny Benson” (19131972), un orphelin alutiiq de 13 ans, crée en 1927 le drapeau de l’Alaska.
  • Pavel Morozov (19181932), dit “Pavlik”, célébré par le pouvoir stalinien pour avoir dénoncé son père et avoir été tué ensuite par sa propre famille. « Pionnier-héros numéro 001 de l’Union soviétique ».

La Seconde Guerre mondiale

  • Sasha Filippov (19251942), espion de l’Armée rouge, pendu par les Allemands. Décoré à titre posthume de l’Ordre du Drapeau rouge.

L’époque contemporaine

  • Johnny et Luther Htoo (nés vers 1988), jumeaux birmans ayant combattu pour l’indépendance des Karens, dirigeants de l’Armée de Dieu depuis l’âge de 10 ans.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références