Internat : Différence entre versions

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher
(Les plumes du coq)
(Ajout de 24 établissements, 13 livres, 10 films, et quelques autres améliorations)
 
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
Un '''internat''' est la partie d’un établissement scolaire qui accueille les [[enfant]]s ou les [[adolescent]]s en dehors des heures de classe. Il permet de les loger, de les nourrir, d’accompagner leur travail personnel, et de pourvoir au moins partiellement à leur [[éducation]].
 
Un '''internat''' est la partie d’un établissement scolaire qui accueille les [[enfant]]s ou les [[adolescent]]s en dehors des heures de classe. Il permet de les loger, de les nourrir, d’accompagner leur travail personnel, et de pourvoir au moins partiellement à leur [[éducation]].
  
On distingue parfois l’internat du pensionnat : ce terme désigne un établissement scolaire comportant un internat destiné à l’ensemble des élèves — alors que de nombreux internats n’accueillent qu’une partie des élèves de l’établissement. Certains internats, couramment appelés foyers, sont même complètement indépendants de toute structure d’enseignement.
+
On distingue parfois l’internat du pensionnat : ce dernier terme désigne un établissement scolaire comportant un internat destiné à l’ensemble des élèves — alors que de nombreux internats n’accueillent qu’une partie des élèves de l’établissement. Certains internats, couramment appelés foyers, sont même complètement indépendants de toute structure d’enseignement.
  
 
Les internats de [[garçon]]s, depuis le [[Moyen-Âge]], ont toujours été des lieux privilégiés d’érotisme [[pédérastique (définition)|pédérastique]], soit entre les élèves, souvent d’âges différents, soit entre les [[éducateur]]s et les élèves.
 
Les internats de [[garçon]]s, depuis le [[Moyen-Âge]], ont toujours été des lieux privilégiés d’érotisme [[pédérastique (définition)|pédérastique]], soit entre les élèves, souvent d’âges différents, soit entre les [[éducateur]]s et les élèves.
Ligne 14 : Ligne 14 :
  
 
===Époque classique===
 
===Époque classique===
 +
 +
Internats des [[Compagnie de Jésus|jésuites]]
  
 
===Époque contemporaine===
 
===Époque contemporaine===
 +
 +
[[Frères des Écoles Chrétiennes]]
 +
 +
[[Frères de l’Instruction Chrétienne]]
  
 
==Différents types d’internat==
 
==Différents types d’internat==
Ligne 21 : Ligne 27 :
 
===Écoles, collèges et lycées===
 
===Écoles, collèges et lycées===
  
 +
Le [[collège de Juilly]] et l’[[école Saint-Martin-de-France]], fondés respectivement en [[1638]] et en [[1929]] par les Oratoriens
  
===Foyers===
+
L’[[institution Notre-Dame de Sainte-Croix]] de Neuilly-sur-Seine ([[Henry de Montherlant]] en fut renvoyé en [[1912]], à cause d’une amitié pédérastique qu’il évoquera dans ''[[La ville dont le prince est un enfant (Henry de Montherlant)|La ville dont le prince est un enfant]]'' et dans ''[[Les garçons (Henry de Montherlant)|Les garçons]]'')
  
 +
Le [[collège de Saint-Benoît-d’Ardouane]] ([[Roger Peyrefitte]] y aima le jeune [[Georges Guéret]], modèle d’Alexandre Motier dans ''[[Les amitiés particulières (Roger Peyrefitte)|Les amitiés particulières]]'')
 +
 +
Le [[Eton College|collège d’Eton]]
 +
 +
Le [[King’s College (Cambridge)|King’s College de Cambridge]] et son chœur de garçons (''[[Choir of King’s College, Cambridge]]'')
 +
 +
L’[[Summerhill School|école de Summerhill]]
 +
 +
===Foyers et lieux de vie===
 +
 +
L’[[École en Bateau]] fondée en [[1969]] par [[Léonide Kameneff]]
 +
 +
Le voilier-école [[Fleur de Lampaul]]
 +
 +
Diverses [[République d’enfants|républiques d’enfants]] : la « république des enfants » organisée en [[1911]]-[[1912]] par [[Janusz Korczak]] à l’orphelinat [[Dom Sierot]] de Varsovie ; [[Boys Town]], fondée en [[1917]] dans le Nebraska par le père [[Edward Joseph Flanagan]] ; la [[Ciudad de los Muchachos]] créée près d’Orense, en [[Espagne]], par le jésuite [[Jesús César Silva Méndez|Jesús Silva]], ainsi que son extension itinérante du [[Circo de los Muchachos|Cirque des Muchachos]] ; l’[[Association Nationale pour la Création de Républiques d’Enfants]] et sa [[République d’Enfants de Saintonge]], créée en [[France]] en [[1977]].
  
 
===Orphelinats et maisons d’enfants===
 
===Orphelinats et maisons d’enfants===
  
 +
[[Orphelinat des Kulders]] à Gand, secoué par [[Affaire des Kulders|un scandale de mœurs]] en [[1864]]
 +
 +
La fondation [[Apprentis d’Auteuil]], anciennement Orphelins Apprentis d’Auteuil, qui gère plusieurs dizaines de maisons d’enfants à caractère social, a été confrontée à de nombreuses affaires de pédérastie — en particulier, en [[2001]], celle concernant le père [[Jacques Daheron]], ancien pensionnaire de l’institution.
 +
 +
===Chœurs de garçons===
 +
 +
Les Petits Chanteurs de Vienne (''[[Wiener Sängerknaben]]'')
 +
 +
Le Chœur de l’église Saint-Thomas de Leipzig (''[[Thomanerchor]]'')
 +
 +
La [[Manécanterie des Petits Chanteurs à la Croix de Bois]], créée par le père [[Fernand Maillet]]
 +
 +
L’[[Escolanía de Montserrat]]
 +
 +
Les Moineaux de la cathédrale de Ratisbonne (''[[Regensburger Domspatzen]]''), chœur fondé en [[975]], dirigé de [[1964]] à [[1994]] par Georg Ratzinger, frère aîné du futur pape [[Benoît XVI]]
  
 
===Écoles militaires===
 
===Écoles militaires===
  
 +
Le [[Prytanée militaire de La Flèche]]
 +
 +
Les [[Nationalpolitische Erziehungsanstalt|Napolas]] du III{{Exp|e}} Reich
 +
 +
===Établissements pénitentiaires===
 +
 +
La [[colonie pénitentiaire de Belle-Île-en-Mer]]
 +
 +
La [[colonie pénitentiaire de Mettray]]
  
 
==Structures et vie d’un internat==
 
==Structures et vie d’un internat==
  
 +
Cadres, [[professeur]]s, [[éducateur]]s et [[surveillant]]s, personnel de service
 +
 +
Répartition des élèves par divisions
  
 
==Vie sentimentale et amoureuse==
 
==Vie sentimentale et amoureuse==
Ligne 43 : Ligne 92 :
  
 
==Voir aussi==
 
==Voir aussi==
 +
 +
:::::<small>'''Légende de la bibliographie et de la filmographie'''<br>'''{{Exp|C}}''' chœur de garçons<br>'''{{Exp|M}}''' école militaire<br>'''{{Exp|O}}''' orphelinat ou maison d’enfants<br>'''{{Exp|P}}''' établissement pénitentiaire<br>'''{{Exp|R}}''' établissement religieux<br>'''{{Exp|V}}''' foyer ou lieu de vie</small>
  
 
===Bibliographie===
 
===Bibliographie===
Ligne 51 : Ligne 102 :
 
*{{Petites capitales|Aldiss}}, Brian W. ''[[The hand-reared boy (Brian W. Aldiss)|The hand-reared boy]]'', Londres, Weidenfeld and Nicolson, 1970 (traduction française : ''Un petit garçon élevé à la main'', Paris, Gallimard, 1981).
 
*{{Petites capitales|Aldiss}}, Brian W. ''[[The hand-reared boy (Brian W. Aldiss)|The hand-reared boy]]'', Londres, Weidenfeld and Nicolson, 1970 (traduction française : ''Un petit garçon élevé à la main'', Paris, Gallimard, 1981).
 
*[[Honoré de Balzac|{{Petites capitales|Balzac}}, Honoré de]]. ''[[Louis Lambert (Honoré de Balzac)|Louis Lambert]]'', Paris, Gosselin, 1832.
 
*[[Honoré de Balzac|{{Petites capitales|Balzac}}, Honoré de]]. ''[[Louis Lambert (Honoré de Balzac)|Louis Lambert]]'', Paris, Gosselin, 1832.
*[[Norbert Barthelmess|{{Petites capitales|Bartelmes}}, Norbert]]. ''[[Vartejoj (Norbert Bartelmes)|Vartejoj]]'', Paris, Sennacieca Asocio Tutmonda, 1938.
+
*[[Norbert Barthelmess|{{Petites capitales|Bartelmes}}, Norbert]]. ''[[Vartejoj (Norbert Bartelmes)|Vartejoj]]'', Paris, Sennacieca Asocio Tutmonda, 1938.<small>'''{{Exp|P}}'''</small>
 
*{{Petites capitales|Bernhard}}, Thomas. ''[[Die Ursache (Thomas Bernhard)|Die Ursache : eine Andeutung]]'', 1975 (traduction française : ''L’origine'', Paris, Gallimard, 1981).
 
*{{Petites capitales|Bernhard}}, Thomas. ''[[Die Ursache (Thomas Bernhard)|Die Ursache : eine Andeutung]]'', 1975 (traduction française : ''L’origine'', Paris, Gallimard, 1981).
*{{Petites capitales|Billy}}, André. ''[[L’approbaniste (André Billy)|L’approbaniste]]'', Paris, Flammarion, 1937.
+
*[[Louis Beysson|{{Petites capitales|Beysson}}, Louis]]. ''[[Geri, ou Un premier amour (Louis Beysson)|Geri, ou Un premier amour]]'', Lyon, Aimé Vingtrinier, 1876 (deuxième version : ''Un amour platonique'', Paris, Édouard Dentu, 1884 ; version originelle révisée : ''Le secret de Geri'', Paris, [[Quintes-feuilles]], 2005).<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
 +
*{{Petites capitales|Billy}}, André. ''[[L’approbaniste (André Billy)|L’approbaniste]]'', Paris, Flammarion, 1937.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
 
*{{Petites capitales|Bodard}}, Lucien. ''[[Anne Marie (Lucien Bodard)|Anne Marie]]'', Paris, Grasset et Fasquelle, 1981.
 
*{{Petites capitales|Bodard}}, Lucien. ''[[Anne Marie (Lucien Bodard)|Anne Marie]]'', Paris, Grasset et Fasquelle, 1981.
*{{Petites capitales|Chapelan}}, Maurice. ''[[Mémoires d’un voyou (Maurice Chapelan)|Mémoires d’un voyou]]'', Paris, Bernard Grasset, 1972.
+
*{{Petites capitales|Chapelan}}, Maurice. ''[[Mémoires d’un voyou (Maurice Chapelan)|Mémoires d’un voyou]]'', Paris, Bernard Grasset, 1972.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
*{{Petites capitales|Collin}}, Yvon. ''[[Journal d’un enfant de troupe (Yvon Collin)|Journal d’un enfant de troupe]]'', Paris, Presses de la Renaissance, 2007.
+
*{{Petites capitales|Collin}}, Yvon. ''[[Journal d’un enfant de troupe (Yvon Collin)|Journal d’un enfant de troupe]]'', Paris, Presses de la Renaissance, 2007.<small>'''{{Exp|M}}'''</small>
 
*{{Petites capitales|Daudet}}, Alphonse. ''[[Le Petit Chose (Alphonse Daudet)|Le Petit Chose]]'', Paris, Hetzel, 1868.
 
*{{Petites capitales|Daudet}}, Alphonse. ''[[Le Petit Chose (Alphonse Daudet)|Le Petit Chose]]'', Paris, Hetzel, 1868.
*[[Conrad Detrez|{{Petites capitales|Detrez}}, Conrad]]. ''[[Les plumes du coq (Conrad Detrez)|Les plumes du coq]]'', Paris, Calmann-Lévy, 1975.
+
*[[Conrad Detrez|{{Petites capitales|Detrez}}, Conrad]]. ''[[Les plumes du coq (Conrad Detrez)|Les plumes du coq]]'', Paris, Calmann-Lévy, 1975.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
 +
*[[Achille Essebac|{{Petites capitales|Essebac}}, Achille]]. ''[[Dédé (Achille Essebac)|Dédé]]'', Paris, Ambert, 1901.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
 
*{{Petites capitales|Étiemble}}, René. ''[[L’enfant de chœur (Étiemble)|L’enfant de chœur]]'', Paris, Gallimard, 1947 (édition définitive 1988).
 
*{{Petites capitales|Étiemble}}, René. ''[[L’enfant de chœur (Étiemble)|L’enfant de chœur]]'', Paris, Gallimard, 1947 (édition définitive 1988).
*{{Petites capitales|Gómez Morel}}, Alfredo. ''[[El río (Alfredo Gómez Morel)|El río]]'', Santiago de Chile, Ed. ORBE, 1969 (traduction française : ''Le río Mapocho'', Paris, Gallimard, 1974).
+
*[[Patrick Galvin|{{Petites capitales|Galvin}}, Patrick]]. ''[[Song for a raggy boy (Patrick Galvin)|Song for a raggy boy]]'', Dublin, Raven Arts Press, 1991.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
*{{Petites capitales|Haenel}}, Yannick. ''[[Les petits soldats (Yannick Haenel)|Les petits soldats]]'', Paris, La Table Ronde, 1996.
+
*{{Petites capitales|Gibeau}}, Yves. ''[[Allons z’enfants (Yves Gibeau)|Allons z’enfants]]'', Paris, Calmann-Lévy, 1952.<small>'''{{Exp|M}}'''</small>
*{{Petites capitales|Juliet}}, Charles. ''[[L’année de l’éveil (Charles Juliet)|L’année de l’éveil]]'', Paris, P.O.L., 1989.
+
*{{Petites capitales|Gómez Morel}}, Alfredo. ''[[El río (Alfredo Gómez Morel)|El río]]'', Santiago de Chile, Ed. ORBE, 1969 (traduction française : ''Le río Mapocho'', Paris, Gallimard, 1974).<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
 +
*[[Amédée Guiard|{{Petites capitales|Guiard}}, Amédée]]. ''[[Antone Ramon (Amédée Guiard)|Antone Ramon]]'', Paris, ''Le Démocrate'', 1913.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
 +
*{{Petites capitales|Haenel}}, Yannick. ''[[Les petits soldats (Yannick Haenel)|Les petits soldats]]'', Paris, La Table Ronde, 1996.<small>'''{{Exp|M}}'''</small>
 +
*[[Abel Hermant|{{Petites capitales|Hermant}}, Abel]]. ''[[Le disciple aimé (Abel Hermant)|Le disciple aimé]]'', Paris, Paul Ollendorff, 1895 (première version : ''La mission de Cruchod (Jean-Baptiste)'', Paris, Édouard Dentu, 1885 ; version moderne unifiée : ''Une folle amitié de collégien'', Paris, [[Quintes-feuilles]], 2014).
 +
*{{Petites capitales|Juliet}}, Charles. ''[[L’année de l’éveil (Charles Juliet)|L’année de l’éveil]]'', Paris, P.O.L., 1989.<small>'''{{Exp|M}}'''</small>
 +
*{{Petites capitales|Lafon}}, André. ''[[L’élève Gilles (André Lafon)|L’élève Gilles]]'', Paris, Perrin, 1912.
 +
*{{Petites capitales|Le Breton}}, Auguste. ''[[Les Hauts Murs (Auguste Le Breton)|Les Hauts Murs]]'', Paris, Denoël, 1954.<small>'''{{Exp|P}}'''</small>
 
*[[Michel Manière|{{Petites capitales|Manière}}, Michel]]. ''[[Les nuits parfumées du petit Paul (Michel Manière)|Les nuits parfumées du petit Paul]]'', Paris, Flammarion, 1977.
 
*[[Michel Manière|{{Petites capitales|Manière}}, Michel]]. ''[[Les nuits parfumées du petit Paul (Michel Manière)|Les nuits parfumées du petit Paul]]'', Paris, Flammarion, 1977.
*[[Roger Martin du Gard|{{Petites capitales|Martin du Gard}}, Roger]]. ''[[Le pénitencier (Roger Martin du Gard)|Le pénitencier]]'', Paris, La Nouvelle Revue Française, 1922 (deuxième tome de la suite romanesque ''Les Thibault'').
+
*[[Edmund Marlowe|{{Petites capitales|Marlowe}}, Edmund]]. ''[[Alexander’s choice (Edmund Marlowe)|Alexander’s choice]]'', 2012.
*[[Octave Mirbeau|{{Petites capitales|Mirbeau}}, Octave]]. ''[[Sébastien Roch (Octave Mirbeau)|Sébastien Roch : roman de mœurs]]'', Paris, G. Charpentier, 1890.
+
*[[Roger Martin du Gard|{{Petites capitales|Martin du Gard}}, Roger]]. ''[[Le pénitencier (Roger Martin du Gard)|Le pénitencier]]'', Paris, La Nouvelle Revue Française, 1922 (deuxième tome de la suite romanesque ''Les Thibault'').<small>'''{{Exp|P}}'''</small>
*[[Henry de Montherlant|{{Petites capitales|Montherlant}}, Henry de]]. ''[[Les garçons (Henry de Montherlant)|Les garçons]]'', Paris, Gallimard, 1969.
+
*[[Octave Mirbeau|{{Petites capitales|Mirbeau}}, Octave]]. ''[[Sébastien Roch (Octave Mirbeau)|Sébastien Roch : roman de mœurs]]'', Paris, G. Charpentier, 1890.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
*{{Petites capitales|Musil}}, Robert. ''[[Die Verwirrungen des Zöglings Törless (Robert Musil)|Die Verwirrungen des Zöglings Törless]]'', Vienne, Wiener Verl., 1906 (traduction française : ''Les désarrois de l’élève Törless'', Paris, Éd. du Seuil, 1960).
+
*[[Henry de Montherlant|{{Petites capitales|Montherlant}}, Henry de]]. ''[[Les garçons (Henry de Montherlant)|Les garçons]]'', Paris, Gallimard, 1969.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
*[[Roger Peyrefitte|{{Petites capitales|Peyrefitte}}, Roger]]. ''[[Les amitiés particulières (Roger Peyrefitte)|Les amitiés particulières]]'', Marseille, Jean Vigneau, 1943.
+
*{{Petites capitales|Musil}}, Robert. ''[[Die Verwirrungen des Zöglings Törless (Robert Musil)|Die Verwirrungen des Zöglings Törless]]'', Vienne, Wiener Verl., 1906 (traduction française : ''Les désarrois de l’élève Törless'', Paris, Éd. du Seuil, 1960).<small>'''{{Exp|M}}'''</small>
*{{Petites capitales|Pouliquen}}, Louis. ''[[Le temps des soutanes (Louis Pouliquen)|Le temps des soutanes]]'', Brest, Éd. du Liogan, 1993.
+
*{{Petites capitales|Ollivro}}, Édouard. ''[[Picou, fils de son père (Édouard Ollivro)|Picou, fils de son père]]'', Paris, Plon, 1954.
*[[Jean-Michel Prigny|{{Petites capitales|Prigny}}, Jean-Michel]]. ''[[Marc (Jean-Michel Prigny)|Marc]]'', Paris, La Table Ronde, 1959.
+
*[[Roger Peyrefitte|{{Petites capitales|Peyrefitte}}, Roger]]. ''[[Les amitiés particulières (Roger Peyrefitte)|Les amitiés particulières]]'', Marseille, Jean Vigneau, 1943.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
*{{Petites capitales|Rodes}}, Jean. ''[[Adolescents (Jean Rodes)|Adolescents : mœurs collégiennes]]'', Paris, Mercure de France, 1904.
+
*{{Petites capitales|Pouliquen}}, Louis. ''[[Le temps des soutanes (Louis Pouliquen)|Le temps des soutanes]]'', Brest, Éd. du Liogan, 1993.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
*[[Dré Steemans|{{Petites capitales|Steemans}}, Dré]]. ''[[Jongens onder elkaar (Dré Steemans)|Jongens onder elkaar]]'', Leuven, Van Halewyck, 2006.
+
*[[Jean-Michel Prigny|{{Petites capitales|Prigny}}, Jean-Michel]]. ''[[Marc (Jean-Michel Prigny)|Marc]]'', Paris, La Table Ronde, 1959.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
*[[Michel Tournier|{{Petites capitales|Tournier}}, Michel]]. ''[[Le Roi des aulnes (Michel Tournier)|Le Roi des aulnes]]'', Paris, Gallimard, 1970.
+
*{{Petites capitales|Rodes}}, Jean. ''[[Adolescents (Jean Rodes)|Adolescents : mœurs collégiennes]]'', Paris, Mercure de France, 1904.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
 +
*[[Han Ryner|{{Petites capitales|Ryner}}, Han]]. ''[[La fille manquée (Han Ryner)|La fille manquée]]'', Paris, L. Genonceaux, 1903.
 +
*{{Petites capitales|Simonet}}, André. ''La vie au collège du Kreisker à Saint-Pol-de-Léon : 30-40'', Brest, 1995.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
 +
*[[Dré Steemans|{{Petites capitales|Steemans}}, Dré]]. ''[[Jongens onder elkaar (Dré Steemans)|Jongens onder elkaar]]'', Leuven, Van Halewyck, 2006.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
 +
*[[Michel Tournier|{{Petites capitales|Tournier}}, Michel]]. ''[[Le Roi des aulnes (Michel Tournier)|Le Roi des aulnes]]'', Paris, Gallimard, 1970.<small>'''{{Exp|M}}'''</small>
 
*{{Petites capitales|Véry}}, Pierre. ''[[Les disparus de Saint-Agil (Pierre Véry)|Les disparus de Saint-Agil]]'', Paris, Gallimard, 1935.
 
*{{Petites capitales|Véry}}, Pierre. ''[[Les disparus de Saint-Agil (Pierre Véry)|Les disparus de Saint-Agil]]'', Paris, Gallimard, 1935.
  
 
====Études====
 
====Études====
  
 +
*{{Petites capitales|Vuibert}}, Henry. ''Annuaire de la jeunesse'', Paris, Nony, 1890. (Nouvelles éditions en 1892, 1895, 1896.)
  
 
===Filmographie===
 
===Filmographie===
  
 +
*{{Petites capitales|Almodóvar}}, Pedro. ''[[ La mala educación (Pedro Almodóvar)|La mala educación]]'', Espagne, 2004 (en français : ''La mauvaise éducation'').<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
 
*{{Petites capitales|Anderson}}, Lindsay. ''[[If.... (Lindsay Anderson)|If....]]'', Royaume-Uni, 1968.
 
*{{Petites capitales|Anderson}}, Lindsay. ''[[If.... (Lindsay Anderson)|If....]]'', Royaume-Uni, 1968.
 +
*[[Christophe Barratier|{{Petites capitales|Barratier}}, Christophe]]. ''[[Les choristes (Christophe Barratier)|Les choristes]]'', France, 2004.<small>'''{{Exp|CP}}'''</small>
 
*{{Petites capitales|Benoît}}, Jean-Louis. ''[[Les disparus de Saint-Agil (Jean-Louis Benoît)|Les disparus de Saint-Agil]]'', France, 1990 (téléfilm d’après le roman de Pierre Véry).
 
*{{Petites capitales|Benoît}}, Jean-Louis. ''[[Les disparus de Saint-Agil (Jean-Louis Benoît)|Les disparus de Saint-Agil]]'', France, 1990 (téléfilm d’après le roman de Pierre Véry).
*{{Petites capitales|Christian-Jaque}}. ''[[Les disparus de Saint-Agil (Christian-Jaque)|Les disparus de Saint-Agil]]'', France, 1938 (d’après le roman de Pierre Véry).
+
*[[Yves Boisset|{{Petites capitales|Boisset}}, Yves]]. ''[[Allons z’enfants (Yves Boisset)|Allons z’enfants]]'', France, 1981 (d’après le roman d’Yves Gibeau).<small>'''{{Exp|M}}'''</small>
 +
*{{Petites capitales|[[Christian-Jaque]]}}. ''[[Les disparus de Saint-Agil (Christian-Jaque)|Les disparus de Saint-Agil]]'', France, 1938 (d’après le roman de Pierre Véry).
 
*{{Petites capitales|Clouzot}}, Henri-Georges. ''[[Les diaboliques (Henri-Georges Clouzot)|Les diaboliques]]'', France, 1955 (librement adapté du roman ''Celle qui n’était plus'' de Boileau-Narcejac).
 
*{{Petites capitales|Clouzot}}, Henri-Georges. ''[[Les diaboliques (Henri-Georges Clouzot)|Les diaboliques]]'', France, 1955 (librement adapté du roman ''Celle qui n’était plus'' de Boileau-Narcejac).
*{{Petites capitales|Corbiau}}, Gérard. ''[[L’année de l’éveil (Gérard Corbiau)|L’année de l’éveil]]'', France, 1991 (d’après le roman de Charles Juliet).
+
*{{Petites capitales|Corbiau}}, Gérard. ''[[L’année de l’éveil (Gérard Corbiau)|L’année de l’éveil]]'', France, 1991 (d’après le roman de Charles Juliet).<small>'''{{Exp|M}}'''</small>
*[[Jean Delannoy|{{Petites capitales|Delannoy}}, Jean]]. ''[[Les amitiés particulières (Jean Delannoy)|Les amitiés particulières]]'', France, 1964 (d’après le roman de Roger Peyrefitte).
+
*[[Jean Delannoy|{{Petites capitales|Delannoy}}, Jean]]. ''[[Les amitiés particulières (Jean Delannoy)|Les amitiés particulières]]'', France, 1964 (d’après le roman de Roger Peyrefitte).<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
*[[Louis Malle|{{Petites capitales|Malle}}, Louis]]. ''[[Au revoir les enfants (Louis Malle)|Au revoir les enfants]]'', France, 1987.
+
*{{Petites capitales|Del Toro}}, Guillermo. ''[[El espinazo del diablo (Guillermo del Toro)|El espinazo del diablo]]'', Espagne, Mexique, 2001 (en français : ''L’échine du diable'').<small>'''{{Exp|OR}}'''</small>
 +
*{{Petites capitales|Dréville}}, Jean. ''[[La cage aux rossignols (Jean Dréville)|La cage aux rossignols]]'', France, 1945.<small>'''{{Exp|CP}}'''</small>
 +
*{{Petites capitales|Faure}}, Christian. ''[[Les Hauts Murs (Christian Faure)|Les Hauts Murs : maison d’éducation surveillée]]'', France, 2008 (d’après le roman d’Auguste Le Breton).<small>'''{{Exp|P}}'''</small>
 +
*{{Petites capitales|Ladoge}}, Dominique. ''[[Les vauriens (Dominique Ladoge)|Les vauriens]]'', France, 2006.<small>'''{{Exp|P}}'''</small>
 +
*[[Louis Malle|{{Petites capitales|Malle}}, Louis]]. ''[[Au revoir les enfants (Louis Malle)|Au revoir les enfants]]'', France, 1987.<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
 +
*[[Lasse Nielsen|{{Petites capitales|Nielsen}}, Lasse]]. ''[[Du er ikke alene (Lasse Nielsen)|Du er ikke alene]]'', Danemark, 1978 (en anglais : ''You are not alone'').
 
*[[Marcel Pagnol|{{Petites capitales|Pagnol}}, Marcel]]. ''[[Merlusse (Marcel Pagnol)|Merlusse]]'', France, 1935.
 
*[[Marcel Pagnol|{{Petites capitales|Pagnol}}, Marcel]]. ''[[Merlusse (Marcel Pagnol)|Merlusse]]'', France, 1935.
*[[Volker Schlöndorff|{{Petites capitales|Schlöndorff}}, Volker]]. ''[[Der junge Törless (Volker Schlöndorff)|Der junge Törless]]'', Allemagne, 1966 (en français : ''Les désarrois de l’élève Törless'' ; d’après le roman ''Die Verwirrungen des Zöglings Törless'' de Robert Musil).
+
*{{Petites capitales|Poitou-Weber}}, Gérard. ''[[La révolte des enfants (Gérard Poitou-Weber)|La révolte des enfants]]'', France, 1992.<small>'''{{Exp|P}}'''</small>
*{{Petites capitales|Schlöndorff}}, Volker. ''[[Der Unhold (Volker Schlöndorff)|Der Unhold]]'', Allemagne, France, Royaume-Uni, 1996 (en français : ''Le Roi des aulnes'' ; d’après le roman de Michel Tournier).
+
*[[Volker Schlöndorff|{{Petites capitales|Schlöndorff}}, Volker]]. ''[[Der junge Törless (Volker Schlöndorff)|Der junge Törless]]'', Allemagne, 1966 (en français : ''Les désarrois de l’élève Törless'' ; d’après le roman ''Die Verwirrungen des Zöglings Törless'' de Robert Musil).<small>'''{{Exp|M}}'''</small>
 +
*{{Petites capitales|Schlöndorff}}, Volker. ''[[Der Unhold (Volker Schlöndorff)|Der Unhold]]'', Allemagne, France, Royaume-Uni, 1996 (en français : ''Le Roi des aulnes'' ; d’après le roman de Michel Tournier).<small>'''{{Exp|M}}'''</small>
 
*[[Songyos Sugmakanan|{{Petites capitales|Sugmakanan}}, Songyos]]. ''[[Dek hor (Songyos Sugmakanan)|Dek hor]]'', Thaïlande, 2006 (en français : ''Le pensionnat'').
 
*[[Songyos Sugmakanan|{{Petites capitales|Sugmakanan}}, Songyos]]. ''[[Dek hor (Songyos Sugmakanan)|Dek hor]]'', Thaïlande, 2006 (en français : ''Le pensionnat'').
*{{Petites capitales|Vigo}}, Jean. ''[[Zéro de conduite (Jean Vigo)|Zéro de conduite : jeunes diables au collège]]'', France, 1933.
+
*{{Petites capitales|Vigo}}, Jean. ''[[Zéro de conduite (Jean Vigo)|Zéro de conduite : jeunes diables au collège]]'', France, 1933.
 +
*{{Petites capitales|Walsh}}, Aisling. ''[[Song for a raggy boy (Aisling Walsh)|Song for a raggy boy]]'', Irlande, 2003 (d’après le roman de Patrick Galvin).<small>'''{{Exp|R}}'''</small>
  
 
===Liens internes===
 
===Liens internes===
Ligne 101 : Ligne 175 :
 
*[[Lapin]]
 
*[[Lapin]]
 
*[[Maison d’enfants]]
 
*[[Maison d’enfants]]
 +
*[[Ordre enseignant]]
 
*[[Orphelinat]]
 
*[[Orphelinat]]
  

Version actuelle en date du 8 septembre 2019 à 18:42

Fledgling.png Cet article est une ébauche. Vous pouvez aider Boywiki en l’améliorant.


Un internat est la partie d’un établissement scolaire qui accueille les enfants ou les adolescents en dehors des heures de classe. Il permet de les loger, de les nourrir, d’accompagner leur travail personnel, et de pourvoir au moins partiellement à leur éducation.

On distingue parfois l’internat du pensionnat : ce dernier terme désigne un établissement scolaire comportant un internat destiné à l’ensemble des élèves — alors que de nombreux internats n’accueillent qu’une partie des élèves de l’établissement. Certains internats, couramment appelés foyers, sont même complètement indépendants de toute structure d’enseignement.

Les internats de garçons, depuis le Moyen-Âge, ont toujours été des lieux privilégiés d’érotisme pédérastique, soit entre les élèves, souvent d’âges différents, soit entre les éducateurs et les élèves.


Histoire

Moyen-Âge

Renaissance

Époque classique

Internats des jésuites

Époque contemporaine

Frères des Écoles Chrétiennes

Frères de l’Instruction Chrétienne

Différents types d’internat

Écoles, collèges et lycées

Le collège de Juilly et l’école Saint-Martin-de-France, fondés respectivement en 1638 et en 1929 par les Oratoriens

L’institution Notre-Dame de Sainte-Croix de Neuilly-sur-Seine (Henry de Montherlant en fut renvoyé en 1912, à cause d’une amitié pédérastique qu’il évoquera dans La ville dont le prince est un enfant et dans Les garçons)

Le collège de Saint-Benoît-d’Ardouane (Roger Peyrefitte y aima le jeune Georges Guéret, modèle d’Alexandre Motier dans Les amitiés particulières)

Le collège d’Eton

Le King’s College de Cambridge et son chœur de garçons (Choir of King’s College, Cambridge)

L’école de Summerhill

Foyers et lieux de vie

L’École en Bateau fondée en 1969 par Léonide Kameneff

Le voilier-école Fleur de Lampaul

Diverses républiques d’enfants : la « république des enfants » organisée en 1911-1912 par Janusz Korczak à l’orphelinat Dom Sierot de Varsovie ; Boys Town, fondée en 1917 dans le Nebraska par le père Edward Joseph Flanagan ; la Ciudad de los Muchachos créée près d’Orense, en Espagne, par le jésuite Jesús Silva, ainsi que son extension itinérante du Cirque des Muchachos ; l’Association Nationale pour la Création de Républiques d’Enfants et sa République d’Enfants de Saintonge, créée en France en 1977.

Orphelinats et maisons d’enfants

Orphelinat des Kulders à Gand, secoué par un scandale de mœurs en 1864

La fondation Apprentis d’Auteuil, anciennement Orphelins Apprentis d’Auteuil, qui gère plusieurs dizaines de maisons d’enfants à caractère social, a été confrontée à de nombreuses affaires de pédérastie — en particulier, en 2001, celle concernant le père Jacques Daheron, ancien pensionnaire de l’institution.

Chœurs de garçons

Les Petits Chanteurs de Vienne (Wiener Sängerknaben)

Le Chœur de l’église Saint-Thomas de Leipzig (Thomanerchor)

La Manécanterie des Petits Chanteurs à la Croix de Bois, créée par le père Fernand Maillet

L’Escolanía de Montserrat

Les Moineaux de la cathédrale de Ratisbonne (Regensburger Domspatzen), chœur fondé en 975, dirigé de 1964 à 1994 par Georg Ratzinger, frère aîné du futur pape Benoît XVI

Écoles militaires

Le Prytanée militaire de La Flèche

Les Napolas du IIIe Reich

Établissements pénitentiaires

La colonie pénitentiaire de Belle-Île-en-Mer

La colonie pénitentiaire de Mettray

Structures et vie d’un internat

Cadres, professeurs, éducateurs et surveillants, personnel de service

Répartition des élèves par divisions

Vie sentimentale et amoureuse

Liaisons entre garçons

Liaisons entre hommes et garçons

Voir aussi

Légende de la bibliographie et de la filmographie
C chœur de garçons
M école militaire
O orphelinat ou maison d’enfants
P établissement pénitentiaire
R établissement religieux
V foyer ou lieu de vie

Bibliographie

Romans et récits

Études

  • Vuibert, Henry. Annuaire de la jeunesse, Paris, Nony, 1890. (Nouvelles éditions en 1892, 1895, 1896.)

Filmographie

Liens internes