Octobre

De BoyWiki
Aller à : navigation, rechercher
Calendrier garçonnier
janvier   février   mars   avril   mai   juin   juillet   août   septembre   
octobre   novembre   décembre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


Octobre


1er octobre

Naissances


2 octobre

Naissance
Célébrations
  • Saint Méloir, Mélar, Mylor ou Magloire (524544), jeune prince breton maltraité et assassiné sur ordre de son oncle (fêté le 2 ou le 3 octobre).


3 octobre

Naissance
Célébrations
  • Saint Méloir, Mélar, Mylor ou Magloire (524544), jeune prince breton maltraité et assassiné sur ordre de son oncle (fêté le 2 ou le 3 octobre).


4 octobre


5 octobre

Naissance


6 octobre

Naissance


7 octobre

Naissance


8 octobre

  • 1540 – Paris (France) : Le Parlement de Paris confirme que Nicolas Ferry, négociant à Moulins, devra être soumis à la question pour savoir s’il a ou non commis sur Antoine Mullet, 13 ans, le crime de sodomie dont il est accusé ; s’il avoue, il sera brûlé en place publique, ses cendres seront dispersées et ses biens confisqués ; s’il persiste dans ses dénégations, il sera fouetté publiquement à trois reprises, puis définitivement banni du royaume, et ses biens seront confisqués.[6]
Naissance
  • 1653 – Paris (France) : Michel Boyron, dit “Michel Baron”, comédien qui fut hébergé et très aimé par Molière alors qu’il était encore enfant – au grand dépit d’Armande Béjart, qui s’en montra jalouse (mort le 22 décembre 1729).[7]


9 octobre

Naissance


10 octobre

Décès


11 octobre


12 octobre

Naissances


13 octobre

Naissance


14 octobre


15 octobre

Naissance


16 octobre

Naissances


17 octobre


18 octobre

Célébrations


19 octobre


20 octobre

Naissance
Décès


21 octobre

Décès
Célébrations
  • Saint Viateur, jeune lecteur et ami de saint Just de Lyon, avec lequel il partit vivre en ermite dans un monastère égyptien, et auquel il ne survécut que quelques semaines.


22 octobre

Naissance
Décès
  • 390 – (21 octobre selon le calendrier julien) (Égypte) : Saint Viateur, jeune lecteur et ami intime de l’archevêque de Lyon saint Just, qu'il accompagna dans son exil volontaire en Égypte, et auquel il ne survécut que quelques semaines (né dans le 3e quart du IVe siècle).


23 octobre

Naissance


24 octobre

Décès
  • 130 – (a.d. VIII Kal. Nov. DCCCLXXXIII AUC dans le calendrier romain, 28 Phaophi de la 15e année du règne d’Hadrien selon le calendrier égyptien,[17] 25 octobre selon le calendrier julien) – Hir-wer/Besa (Égypte, Empire romain) : Date probable[18] de la noyade dans le Nil d’Antinoüs, âgé de 18 à 20 ans, aimé pendant plusieurs années par l’empereur Hadrien, qui le déifiera et fondera en son honneur la ville d’Antinoopolis (né un 26 novembre entre 110 et 112).[19]


25 octobre

Décès


26 octobre

Naissance


Décès

27 octobre


28 octobre

Décès


29 octobre

Décès


30 octobre

Naissance


31 octobre

Décès





Notes et références

  1. Timothy d’Arch Smith, Love in earnest, London, Routledge & Kegan Paul, 1970, p. 245. – Wikipedia en anglais, George Cecil Ives.
  2. Hubert Kennedy, « Karol Szymanowski, his boy-love novel, and the boy he loved », Paidika, Vol. 3, number 3, issue 11, Winter, 1994, Amsterdam, Paidika (Paidika), 1994, p. 26-33. – Wikipédia en français donne le 6 octobre comme date de naissance de Karol Szymanowski et le 28 mars comme date de décès. On a préféré ici les dates indiquées par Wikipédia en polonais et en russe. Dans tous les cas, on ignore si la date de naissance est selon le calendrier grégorien (qui en 1882 n’était pas utilisé en Ukraine) ou selon le calendrier julien (la date grégorienne réelle serait alors le 15 octobre au lieu du 3).
  3. Timothy d’Arch Smith, Love in earnest, London, Routledge & Kegan Paul, 1970, p. 251. – Wikipedia en anglais, John Addington Symonds.
  4. Timothy d’Arch Smith, Love in earnest, London, Routledge & Kegan Paul, 1970, p. 248. – Wikipedia en anglais, John Gambril Nicholson.
  5. Wikipedia en farsi, جلال‌الدین محمد بلخی.
  6. Dr Ludovico Hernandez, Les procès de sodomie aux xvie, xviie et XVIIIe siècles : publiés d’après les documents judiciaires conservés à la Bibliothèque nationale, Paris, Bibliothèque des Curieux, 1920, p. 11-14. – Maurice Lever, Les bûchers de Sodome, Paris, Librairie Arthème Fayard, 1985, p. 88.
  7. Wikipedia en anglais, Michel Baron.
  8. Wikipedia en italien, Michelangelo Merisi da Caravaggio.
  9. Jeffrey Merrick, « “Brutal passion” and “depraved taste” : the case of Jacques-François Pascal », in Jeffrey Merrick, Michael Sibalis, ed., Homosexuality in French history and culture, Binghamton, The Haworth Press, 2001, p. 85-103.
  10. Timothy d’Arch Smith, Love in earnest, London, Routledge & Kegan Paul, 1970, p. 250. – Wikipedia en anglais, Lord Henry Somerset. – Pour le lieu du décès, voir Some Memorial Inscriptions.
  11. Wikipedia en anglais, Aleister Crowley.
  12. Wikipedia en anglais, Billy Elliot.
  13. L’article Virgile de la Wikipédia en français donne le 27 septembre comme date de décès au lieu du 21 (calendrier julien).
  14. Wikipédia, Oscar Wilde.
  15. Timothy d’Arch Smith, in Love in earnest (London, Routledge & Kegan Paul, 1970, p. 244), indique le 21 octobre comme date de naissance. – Wikipedia en anglais, Lord Alfred Douglas.
  16. Wikipédia, Gérard Blain.
  17. Pour la concordance des dates du calendrier égyptien, voir le convertisseur de dates du site Egyptology Online Resources, section Roman Emperors.
  18. Dans Mémoires d’Hadrien, Marguerite Yourcenar donne pour date de la mort d’Antinoüs « le premier jour du mois d’Athyr, la deuxième année de la deux cent vingt-sixième Olympiade » – ce qui correspond au 27 octobre 126 (28 octobre selon le calendrier julien).
    Cette date semble erronée : il s’agit en réalité de la deuxième année de la deux cent vingt-septième olympiade, c’est-à-dire l’an 130.
  19. Royston Lambert, Beloved and god, Secaucus, Meadowland Books, Don Mills, Musson Book Company, 1988. – Wikipedia en anglais, Antinous, en particulier la note 1.
  20. Timothy d’Arch Smith, Love in earnest, London, Routledge & Kegan Paul, 1970. – Wikipedia en anglais, Frederick Rolfe.
  21. Wikipédia, Georges Poujouly.